Biélorussie : l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa rencontrera la chancelière Angela Merkel

Biélorussie : l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa rencontrera la chancelière Angela Merkel© Vasily Fedosenko Source: Reuters
L'opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa quitte la commission électorale centrale à Minsk, en Biélorussie, le 14 juillet 2020 (image d'illustration).
Suivez RT en français surTelegram

Après avoir rencontré Emmanuel Macron, l'opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa s'entretiendra avec la chancelière Angela Merkel. Cette-dernière a déclaré «admirer» «le courage» des femmes qui manifestent contre le président Loukachenko.

La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé ce 30 septembre qu'elle rencontrait à son tour Svetlana Tikhanovskaïa, ancienne candidate à l'élection présidentielle biélorusse arrivée deuxième avec 10,1% des suffrages lors du scrutin du 9 août (dont elle ne reconnaît pas les résultats), au lendemain de son entrevue avec le président français Emmanuel Macron.

«Je vais aussi prochainement rencontrer» Svetlana Tikhanovskaïa, a-t-elle déclaré devant les députés du Bundestag, soulignant «admirer [...] le courage» des femmes qui manifestent régulièrement contre le président Alexandre Loukachenko après le scrutin du 9 août, contesté par l'opposition comme par certaines puissances occidentales.

La chancelière allemande a appelé le chef de l'Etat biélorusse, dont l'élection n'est pas reconnue par l'Union européenne, le Canada ou encore les Etats-Unis, à «entamer un dialogue avec la population», et ce «sans ingérence de l'Est ou de l'Ouest». 

L'opposante biélorusse avait quitté son pays après sa défaite lors des dernières élections présidentielles qui ont vu la réélection d'Alexandre Loukachenko avec plus de 80% des voix.

Svetlana Tikhanovskaïa sera à l'Assemblée nationale française le 7 octobre

Emmanuel Macron a rencontré le 29 septembre Svetlana Tikhanovskaïa à Vilnius, en Lituanie. La femme politique a annoncé à l'AFP qu'elle devrait prononcer un discours devant le Parlement français après sa rencontre avec le locataire de l'Elysée. La veille, l'opposante avait appelé Emmanuel Macron à être le «médiateur» de la crise en Biélorussie.

«Nous ferons de notre mieux en tant qu'Européens pour aider à la médiation», a déclaré Emmanuel Macron au journaliste après la rencontre, précisant vouloir «revenir à la médiation de l'OSCE [Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe] afin de progresser».

De son côté, le service de presse de Svetlana Tikhanovskaïa a mis en ligne, après la rencontre, un message sur Telegram : «Svetlana Tikhanovskaïa, au nom du peuple biélorusse, a remercié Macron pour sa déclaration publique sur la non-reconnaissance de la légitimité de Loukachenko. Le soutien de la France en tant que pays qui s'est battu pour la démocratie tout au long de son histoire est très précieux pour la Biélorussie».

Elle a également «déclaré que le peuple biélorusse était favorable à la tenue de nouvelles élections cette année. Ce sont les élections qui devraient faire l'objet de négociations internationales, et l'OSCE est la meilleure plate-forme pour de telles négociations».

Enfin, elle a souligné être prête à discuter avec toutes les parties, y compris avec la Russie, afin de parvenir au règlement de la crise en Biélorussie.

Citée par l'AFP, la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale a fait savoir que Svetlana Tikhanovskaïa devrait être auditionnée, à distance ou en présentiel, le 7 octobre prochain à 11h30 par la commission.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix