Sous pression de l'UE, la Serbie renonce à des exercices militaires avec la Russie

- Avec AFP

Sous pression de l'UE, la Serbie renonce à des exercices militaires avec la Russie Source: Sputnik
Les troupes serbes lors des exercices militaires conjoints "Fraternité Slave" en 2016

La Serbie a dû renoncer à participer à des exercices militaires avec la Russie qui devaient se dérouler en Biélorussie. Le ministre serbe de la Défense explique que la décision a été prise après des menaces concernant l'adhésion du pays à l'UE.

L'Union européenne fait-elle chanter les candidats à l'adhésion ? C'est en tout cas ce qu'affirme le ministre de la Défense de la Serbie. Belgrade a renoncé à participer à des exercices militaires prévus avec la Russie en Biélorussie, à la suite de pressions exercées par l'Union européenne (UE) à laquelle elle aspire à adhérer, a annoncé le ministre serbe de la Défense Aleksandar Vulin.

La Serbie, pays candidat à l'adhésion au sein de l'UE mais qui entretient également des liens étroits avec la Russie, devait participer en septembre, avec les forces russes et biélorusses, aux exercices «Fraternité slave 2020» au Biélorussie.

«Forte pression de la part de l'Union européenne»

«On nous a demandé, au prix d'un abandon de notre avenir européen, de renoncer aux exercices militaires prévus avec la Biélorussie», a déclaré le ministre cité par l'AFP. Il déplore également que la Serbie, qui est neutre sur le plan militaire, ait été confrontée «à une forte pression non méritée de la part de l'Union européenne» et suspendra en conséquence sa participation aux exercices militaires avec tous ses partenaires pendant six mois.

La Serbie et le Biélorussie entretiennent des relations amicales, Belgrade ayant accueilli en décembre le président biélorusse Alexandre Loukachenko dans le cadre d'une visite officielle.

Toutefois, cela n'a pas empêché la Serbie, qui souhaite également rejoindre l'UE, de soutenir une déclaration de celle-ci critiquant l'élection présidentielle controversée en Biélorussie. Un geste qui a été complimenté en août par des ambassadeurs occidentaux

Les manœuvres militaires devaient se dérouler avec la participation de 1 500 soldats dans un secteur situé près de la ville de Brest (sud-est de la Biélorussie) au cours de la deuxième moitié de septembre, selon le ministère biélorusse de la Défense.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»