Un soldat de l'armée syrienne mort dans une attaque aérienne attribuée à Washington

Un soldat de l'armée syrienne mort dans une attaque aérienne attribuée à Washington© Kurdistan 24 channel Source: AFP
Un véhicule militaire américain patrouillant dans les champs de pétrole au Kurdistan syrien. (Image d'illustration)

Selon Damas, des hélicoptères américains ont attaqué un checkpoint, tuant un militaire syrien près de Kameshli (nord-est de la Syrie). Les soldats syriens auraient précédemment empêché le passage d'une patrouille américaine.

Un soldat de l'armée syrienne a été tué et deux autres blessés après une attaque aérienne de la coalition menée par Washington contre un barrage de contrôle, le 17 août près de Kameshli (nord-est de la Syrie), selon l'agence de presse publique syrienne Sana.

L'incident a eu lieu après que des soldats positionnés à un checkpoint «ont empêché le passage d'une patrouille américaine», toujours selon Sana. C'est une demi-heure après cet incident que, d'après le récit des autorités syriennes, deux hélicoptères américains ont attaqué à la mitrailleuse le checkpoint, causant la mort du soldat. Les deux autres militaires ont été conduits à l'hôpital sans plus de précisions quant à leur état de santé. Un compte twitter proche de l'armée syrienne a diffusé des images qui montreraient le checkpoint après le raid aérien.

Zone sous tension

Kameshli est une ville située non loin des frontières turques et irakiennes dans le nord-est de la Syrie en plein cœur du Kurdistan syrien contrôlé par les forces démocratiques syriennes (FDS) et le YPG. Celle-ci est l'objet de tensions récurrentes. Ainsi, Damas avait par exemple dénoncé le 2 août la signature d'un accord entre les FDS et une compagnie pétrolière américaine pour moderniser les champs pétroliers dans la région.

Ni Damas, ni Washington n'ont commenté l'attaque dans l'immédiat.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»