Manifestations en Biélorussie : Zakharova renvoie Macron aux Gilets jaunes

Manifestations en Biélorussie : Zakharova renvoie Macron aux Gilets jaunes© Sameer Al-Doumy Source: AFP
Cliché pris lors d'une manifestation de Gilets jaunes, le 29 décembre 2018, à Paris (image d’illustration).

Répondant à l'appel à soutenir les manifestants biélorusses lancé par Emmanuel Macron, la porte-parole de la diplomatie russe a souligné le deux poids deux mesures du dirigeant français qui n'affichait pas le même soutien aux Gilets jaunes.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a qualifié le 17 août sur le réseau social Facebook, d'«un bel exemple d'hypocrisie» l'appel à soutenir les «Biélorusses qui manifestent pacifiquement», lancé la veille au soir par le président français sur Twitter, au terme d'une manifestation de l'opposition à Minsk. Elle en a profité pour renvoyer Emmanuel Macron au mouvement des Gilets jaunes.

Quand demandera-t-il à l'UE de continuer de se mobiliser aux côtés des centaines de milliers de Gilets jaunes qui cherchent à faire respecter leurs droits, leurs libertés et leur souveraineté lors de manifestations pacifiques ?

«Le président français Emmanuel Macron croit que l'Union européenne doit continuer de soutenir activement les participants aux manifestations pacifiques en Biélorussie», dénonce Maria Zakharova dès le début de son message.

«Quand demandera-t-il à l'UE de continuer de se mobiliser aux côtés des centaines de milliers de Gilets jaunes qui cherchent à faire respecter leurs droits, leurs libertés et leur souveraineté lors de manifestations pacifiques ?», poursuit-elle, insistant sur une différence de traitement de la part du président français entre les manifestants biélorusses et le mouvement des Gilets jaunes.

Quand l'UE cessera-t-elle d'attendre les demandes des présidents de ses Etats membres et commencera-t-elle à se mobiliser de façon proactive pour soutenir les manifestations sur son propre territoire ?

Et de continuer : «Quand l'UE cessera-t-elle d'attendre les demandes des présidents de ses Etats membres et commencera-t-elle à se mobiliser de façon proactive pour soutenir les manifestations sur son propre territoire ? Un bel exemple d'hypocrisie.»

Le dirigeant français a réagi le 16 août à la tenue d'une manifestation qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes (plus de 100 000 selon une estimation de correspondants de l'AFP) à Minsk, réclamant le départ du dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko, réélu avec plus de 80% des voix lors de l'élection présidentielle du 9 août.

«L'Union européenne doit continuer de se mobiliser aux côtés des centaines de milliers de Biélorusses qui manifestent pacifiquement pour le respect de leurs droits, de leur liberté et de leur souveraineté», avait alors estimé Emmanuel Macron sur Twitter.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»