Coronavirus : la Belgique interdit les «voyages non essentiels» vers plusieurs régions européennes

- Avec AFP

Coronavirus : la Belgique interdit les «voyages non essentiels» vers plusieurs régions européennes© Jonas Roosens Source: AFP
Le centre de triage réservé aux potentiels infectés au Covid-19, le 30 juillet 2020, à Anvers, en Belgique (image d'illustration).

Le ministère belge des Affaires étrangères a fait savoir que les voyages n'étaient désormais «pas possibles ou pas autorisés» vers différentes régions d'Europe, dont certaines en France, en Espagne, au Royaume-Uni, en Suisse ou encore en Roumanie.

La Belgique a interdit le 1er août les «voyages non essentiels» vers les régions espagnoles de Navarre, Aragon, Barcelone et Lérida en Catalogne, la région lémanique en Suisse (Vaud, Valais, Genève) et le département français de la Mayenne, en raison de leur situation épidémiologique.

Le ministère belge des Affaires étrangères a également inclus sur cette liste «rouge» les régions bulgares de Severoiztochen et Yugozapaden, plusieurs zones de Roumanie, ainsi que la ville de Leicester (Royaume-Uni).

Quarantaine et dépistage sont obligatoires pour les voyageurs en provenance de ces zones qui reviennent en Belgique.

De nouvelles mesures pour faire face au rebond

A partir du 1er août, toute personne entrant en Belgique depuis l'étranger ou qui souhaite séjourner plus de 48 heures en Belgique doit remplir un formulaire d'identification, en renseignant ses coordonnées et les endroits où elle a séjourné au cours des 14 derniers jours.

Une quarantaine et un dépistage sont «recommandés» pour un certain nombre de zones figurant sur une liste «orange», qui comprend notamment pour la France la région parisienne (sauf le département de Seine-et-Marne), les Pays de la Loire, le département du Nord, le Haut-Rhin, la Haute-Savoie, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges.

Ces listes sont établies sur la base de l'évaluation d'une cellule d'experts, le Celeval.  

Confrontée à un rebond du coronavirus, en particulier dans la région d'Anvers, la Belgique a mis en place de nouvelles restrictions, en réduisant les contacts autorisés, les rassemblements et en étendant le port du masque. Un couvre-feu a été décrété de 23h30 à 06h00 à Anvers.

Le pays comptait le 1er août 68 751 cas recensés depuis le début de la pandémie, et 9 841 décès.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»