Vladimir Poutine salue les résultats obtenus par la Russie face au coronavirus

- Avec AFP

Vladimir Poutine salue les résultats obtenus par la Russie face au coronavirus© Alexei Droujinine Source: Sputnik
Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a salué la faible mortalité causée par la pandémie de coronavirus en Russie, assurant que son pays avait fait mieux que ses voisins européens dans ce domaine.

Poutine a commenté la situation épidémiologique en Russie liée au coronavirus lors d'un entretien avec des ouvriers du chantier naval à Kertch, en Crimée, où le président russe s'est déplacé ce 20 juillet. Il a souligné que dans les pays d'Europe dotés d'un système de santé développé, le taux de mortalité était de 8 à 15%. 

«Dans les pays avec un système de santé bien développé, les pays riches d'Europe, le taux de mortalité est de 8, 10, 11, 13, dans certains pays 15%. Nous avons 1,5%», a-t-il souligné. 

Dans l'ensemble, nous avons réussi à tourner cette page difficile avec un minimum de pertes

Selon lui, ce résultat peut être expliqué par la flexibilité du système de santé russe, le niveau des spécialistes et la «capacité de l'Etat à mobiliser des ressources». «Dans l'ensemble, nous avons réussi à tourner cette page difficile avec un minimum de pertes», a déclaré Vladimir Poutine. 

En mai, le New York Times et The Financial Times ont publié des articles affirmant que le nombre de décès causés par le coronavirus à Moscou et dans d'autres régions de Russie pourrait être plus élevé que ne le montrent les statistiques officielles. Suite à cela, le département de la Santé de Moscou a publié un communiqué réfutant les informations transmises par les médias américains. La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a également exprimé son indignation face à une telle accusation. Son ministère, cité par l'agence Interfax, a qualifié les articles de «spéculation sans fondement» et «de nouveau fake sensationnel antirusse». 

Face aux sceptiques, les autorités russes assurent que ce faible nombre de morts est le résultat d'une politique de dépistage massive et de mesures fortes prises dès le début de l'épidémie.

Vladimir Poutine, qui ne portait pas de masque, contrairement à ses interlocuteurs durant cette rencontre, s'est également félicité que de récents événements publics, comme le défilé militaire organisé le 24 juin suivi d'une semaine de vote national sur la réforme constitutionnelle promue par le Kremlin, n'aient pas provoqué de hausse des contaminations, a annoncé l'AFP. 

Mais «la menace est toujours là», a toutefois souligné le chef de l'Etat, alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens n'a pas dépassé la barre de 6000, une première depuis le 29 avril. Ainsi, ce 20 juillet, la Russie a enregistré 5 940 nouveaux cas, portant le nombre total de contaminations officiellement recensées à ce jour à 777 486 cas, avec 12 427 décès depuis le début de la pandémie.

Par ailleurs, Vladimir Poutine a annoncé l'annulation du «régiment immortel», défilé rassemblant chaque année dans les rues des centaines de milliers de Russes portant des portraits de leurs aïeux ayant participé à la Seconde Guerre mondiale. Prévu le 9 mai et décalé, il aurait dû se tenir le 26 juillet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»