Ursula von der Leyen assume son apparition dans un clip de campagne du parti victorieux en Croatie

- Avec AFP

Ursula von der Leyen assume son apparition dans un clip de campagne du parti victorieux en Croatie© John Thys Source: AFP
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors d'une conférence de presse depuis Bruxelles, le 2 juillet 2020 (image d'illustration).

La présidente de la Commission européenne considère que son apparition dans un clip de campagne du parti croate HDZ, vainqueur des législatives, n'a pas porté atteinte à son indépendance. Elle reconnaît toutefois des «erreurs non intentionnelles».

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, estime que sa participation à un clip électoral des conservateurs en Croatie n'a pas porté atteinte à l'indépendance à laquelle elle est tenue, a affirmé le 6 juillet le porte-parole de l'exécutif européen.

Ce porte-parole reconnaît toutefois que des «erreurs» ont été commises «par différents intervenants» dans le «processus» qui a vu l'Allemande prendre part, au même titre que plusieurs autres dirigeants européens de droite, à cette vidéo de soutien au parti HDZ (Hrvatska Demokratska Zajednica, Union démocratique croate – conservateur et démocrate chrétien) du Premier ministre croate Andrej Plenkovic, qui a remporté les élections législatives, le 5 juillet.

«Eviter à l'avenir ce genre d'erreurs non intentionnelles», selon un porte-parole de la présidente

Ursula von der Leyen y apparaît deux secondes, dans les locaux de la Commission, avec le titre de présidente de l'exécutif européen, scandant le slogan de ce parti : «Sigurna Hrvatska ["Une Croatie sûre"].»

Or, l'Allemande est tenue, au même titre que tous les commissaires européens, de respecter un «code de conduite» qui lui ordonne notamment de ne pas se comporter «d'une manière qui porte atteinte à la perception publique de [son] indépendance».

Ce qui est clair, c'est que la présidente pense que c'est une bonne chose pour la démocratie européenne

«La présidente est membre du PPE [le parti qui regroupe les partis de droite libérale dans l'UE]. C'est à ce titre qu'elle peut exprimer des opinions politiques», a soutenu le porte-parole, Eric Mamer, lors du point presse quotidien de la Commission.

«Ce qui est clair, c'est que la présidente pense que c'est une bonne chose pour la démocratie européenne que les membres du collège [des commissaires] puissent avoir une vie politique active», a-t-il ajouté.

Eric Mamer a expliqué que cette vidéo avait été tournée le 3 juillet, «à la demande du cabinet du Premier ministre croate», «en marge de toute une série d'autres messages vidéo que la présidente était en train d'enregistrer».

«Cette vidéo, évidemment, n'aurait pas dû avoir un fond représentant le Berlaymont [le bâtiment de la Commission]. Mais lorsque la vidéo a été tournée, ils ont utilisé le même fond que celui des séquences précédentes», a regretté le porte-parole.

«Et ensuite, lors de la phase de post-production à Zagreb, le titre de la présidente a été rajoutée, ce qui évidemment n'était pas prévu», a-t-il expliqué. Il a aussi précisé qu'Ursula von der Leyen avait été «informée de ces erreurs».

«Elle va s'assurer que les procédures appropriées soient en place pour éviter à l'avenir ce genre d'erreurs non intentionnelles», a-t-il promis.

Les conservateurs sortants en Croatie sont arrivés en tête des élections législatives le 5 juillet et sont en position confortable pour former un gouvernement. Le HDZ du Premier ministre Andrej Plenkovic a nettement distancé ses principaux rivaux de la coalition de centre gauche.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»