L'armée israélienne mène des frappes sur Gaza après des tirs de roquettes

- Avec AFP

L'armée israélienne mène des frappes sur Gaza après des tirs de roquettes© Saïd Khatib Source: AFP
Frappe aérienne israélienne sur Khan Yunis dans le sud de la bande de Gaza, durant la nuit du 27 juin 2020.
Suivez RT France surTelegram

Israël a frappé des «usines» de fabrication de munitions et d'armes en représailles à des tirs de roquettes vers l'Etat hébreu depuis l'enclave palestinienne, à l'approche d'une échéance clé sur le projet d'annexion de pans de la Cisjordanie.

L'aviation israélienne a réalisé des frappes dans la bande de Gaza dans la nuit du 26 au 27 juin, répondant à des tirs de roquettes vers Israël depuis l'enclave palestinienne. 

Ces échanges de tirs interviennent dans un contexte de tension croissante à l'approche d'une échéance clé sur le projet d'annexion par Israël de pans de la Cisjordanie occupée, soutenu par les Etats-Unis et décrié notamment par Paris.

Le 26 juin au soir, deux roquettes ont été tirées depuis Gaza vers Israël, sans toutefois faire de blessés. Les services de secours ont précisé que les sirènes avaient retenti dans la zone de Sdérot, une localité israélienne située à quelques kilomètres de l'enclave palestinienne. Dans la foulée, des jets de combat israéliens ont frappé des «usines» de fabrication de munitions et de roquettes dans le sud de la bande de Gaza, a fait savoir l'armée israélienne ce 27 juin.

Annexion de la Cisjordanie : «une déclaration de guerre» pour le Hamas

Des sources sécuritaires à Gaza ont confirmé à l'AFP des frappes dans le secteur de Khan Younès, à la pointe sud de ce territoire palestinien de 2 millions d'habitants. Le dernier tir de roquette depuis Gaza contre l'Etat hébreu remontait à début mai. Or, le 25 juin, la branche armée du Hamas a mis en garde Israël contre son projet d'annexion de pans de la Cisjordanie occupée, qui équivaudrait, selon elle, à une «déclaration de guerre». «La résistance considère une annexion de la Cisjordanie et de la vallée du Jourdain comme une déclaration de guerre contre notre peuple, et nous ferons en sorte que l'ennemi s'en morde les doigts», a proclamé le porte-parole des Brigades Ezzedine al-Qassam, Abou Obaida.

Ces déclarations interviennent dans un climat de craintes à l'approche d'une décision attendue du gouvernement israélien sur la mise en œuvre du plan américain pour le Proche-Orient. Celui-ci prévoit l'annexion par Israël de la vallée du Jourdain et de colonies en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l'armée israélienne, ainsi que la création d'un Etat palestinien sur un territoire réduit et morcelé.

Les dirigeants palestiniens, du Fatah laïc au pouvoir en Cisjordanie au Hamas islamiste à Gaza, ont fustigé ce plan, également dénoncé par l'ONU, les Européens et la Ligue arabe. Ces dernières années, le Hamas et Israël se sont livrés trois guerres (2008, 2012, 2014). Malgré une trêve au cours de ces derniers mois, les deux camps s'affrontent à l'occasion avec des tirs de roquettes depuis Gaza et des frappes de l'armée israélienne. Gaza, petite langue de terre surpeuplée, bloquée entre Israël et la Méditerranée, subit en outre un blocus imposé par l'Etat hébreu.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix