Bruxelles : scènes de pillage en marge d'une manifestation en hommage à George Floyd

Bruxelles : scènes de pillage en marge d'une manifestation en hommage à George Floyd© REUTERS/Yves Herman
images
Des casseurs ont terni la manifestation en hommage à George Floyd, qui a rassemblé au moins 10 000 personnes à Bruxelles.

Au moins 10 000 citoyens sont descendus dans les rues de la capitale belge afin de réclamer justice pour George Floyd et protester contre le racisme. En début de soirée, des casseurs ont multiplié les pillages de magasins. Des scènes souvent filmées.

Ce 7 juin, Bruxelles a été la scène d'une pièce en deux actes. Le soir, les épisodes de pillage se sont ainsi multipliés dans les rues de la capitale belge. Mais auparavant, dans le courant de l'après-midi, c'est pacifiquement qu'au moins 10 000 personnes se sont rassemblées en hommage à George Floyd – Afro-Américain tué lors de son interpellation par un policier blanc le 25 mai à Minneapolis – pour dire non au racisme et aux violences policières, notamment sur la place Poelaert.

Des milliers de Belges ont ainsi répondu présent à la mobilisation afin de dénoncer le racisme sous toutes ses formes.

Les protestataires, souvent vêtus de masques, ont brandi de nombreuses pancartes portant des slogans tels que «Le nouveau racisme est de nier qu'il existe» ou «Tous contre le racisme» et ont applaudi à l'unisson dans une ambiance fraternelle.

Sur les réseaux sociaux, le groupe Belgian Youth Against Racism avait appelé à manifester dans plusieurs villes du pays.

Scènes de pillage dans la soirée

Vitrines brisées, feux de poubelles, jets de pierres et de matériel pris sur des chantiers : en début de soirée, l'ambiance a radicalement changé. Les violences et pillages de magasins se sont multipliés, notamment dans une rue commerçante de Matonge, le plus important quartier commerçant et associatif africain, après la dispersion de la manifestation. Selon l'AFP, plusieurs personnes ont été blessées au cours des incidents. Le bourgmestre de Bruxelles a pour sa part fait état d'au moins 150 interpellations en début de soirée.

Des dizaines de jeunes s'en sont ainsi pris aux forces de l'ordre après la dispersion du rassemblement, notamment en caillassant certains véhicules de la police.

Les casseurs ont par ailleurs lancé toutes sortes de projectiles sur des vitrines et autres devantures de magasins.

Ils ont ensuite pénétré dans les établissement pour y voler notamment des vêtements.

La police belge a eu recours aux canons à eaux pour disperser les individus venus semer le trouble en cette fin de manifestation pacifique, en plus de la police montée.

A l'issue de ces épisodes d'émeutes, d'importants dégâts ont été constatés. En effet, bon nombre de boutiques ont été pillées et des vitrines ont été cassées.

Ces débordements ont poussé le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, à réagir sur Twitter : «Des groupes de délinquants perturbent la fin de l'hommage à George Floyd. Nos forces de l'ordre sont présentes en nombre. J'ai donné l'ordre de procéder à des arrestations et de mettre fin immédiatement aux troubles à l'ordre public.» 

De son côté, Taiyno Cherubin, l'un des organisateurs du rassemblement, cité par l'AFP, a condamné : «Nous n'avons rien à voir avec ces actions [...] Nous avions un message de paix, notre rassemblement était pacifique.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»