Heurts à Marseille après la manifestation contre le racisme et les violences policières

Heurts à Marseille après la manifestation contre le racisme et les violences policières© Christophe SIMON Source: AFP
images
Mobilisation contre le racisme et les violences policières à Marseille, le 6 juin 2020.

Comme en témoignent plusieurs vidéos postées dans la soirée du 6 juin, la cité phocéenne a été le théâtre d'échauffourées après une mobilisation contre le racisme et les violences policières. Les forces de l'ordre ont procédé à des interpellations.

Comme le rapporte le quotidien régional La Provence dans la matinée du 7 juin, des heurts sont survenus la veille dans le centre-ville de Marseille, après la manifestation contre le racisme et les violences policières qui a réuni dans la journée plus de 3 000 participants. «Huit personnes ont été interpellées en fin de soirée à Marseille, essentiellement pour des jets de projectile en direction des forces de l'ordre», relate le quotidien régional. De fait, plusieurs vidéos d'échauffourées ont été diffusées sur les réseaux sociaux dans la soirée.

«Premières tensions à Marseille et usage de gaz lacrymogène de la part des forces de l'ordre», a par exemple rapporté le journaliste Antoine Forestier, peu avant 22h.

«Les manifestants ripostent aux tirs de grenade de lacrymogènes par des tirs de feux d’artifice», a également commenté le reporter Taha Bouhafs, le soir du 6 juin.

«Ce ne sont pas des manifestations contre le racisme, mais des émeutes contre la police, contre l'Etat, contre la France !», a pour sa part estimé le sénateur du Rassemblement national des Bouches-du-Rhône, Stéphane Ravier, relayant une autre vidéo plus tard dans la soirée.

Dans la même journée, de nombreuses manifestations ont été organisées en France et ailleurs dans le monde, en écho au mouvement Black Lives Matter né aux Etats-Unis, et à la mort le 25 mai dernier de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans asphyxié sous le genou d'un policier blanc à Minneapolis. En France, le ministère de l'Intérieur a annoncé que 23 300 personnes avaient manifesté le 6 juin, dont 5 500 à Paris. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»