Livraison gratuite : Uber va favoriser «les restaurants tenus par des Noirs» en Amérique du Nord

Livraison gratuite : Uber va favoriser «les restaurants tenus par des Noirs» en Amérique du Nord© Erik Voake Source: AFP
Logo d'Uber Eats, lors d'une cérémonie à Los Angeles (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Marquée par des appartenances communautaires fortes, la société américaine traverse une période tendue depuis la mort de George Floyd. Contexte dans lequel Uber a annoncé vouloir favoriser l'activité économique «des restaurants tenus par des Noirs».

Dans un contexte de tensions communautaires particulièrement exacerbées sur le sol américain depuis la mort de George Floyd, la société Uber a décidé de faire valoir son engagement solidaire en faveur de «la communauté noire». Sur les réseaux sociaux, Uber Eats – le service de livraison de plats cuisinés d'Uber – a en effet annoncé le 4 juin une mesure visant à favoriser l'activité économique de certains établissements en fonction de l'appartenance ethnique de leurs propriétaires.

Visiblement informée de récentes demandes émanant de sa clientèle, la société Uber Eats a ainsi déclaré «avoir écouté» ses utilisateurs : «Vous pouvez [...] commander dans des restaurants appartenant à des Noirs aux Etats-Unis et au Canada avec des frais de livraison de 0 $.», peut-on lire dans une publication agrémentée d'un petit cœur noir.

Promouvoir les restaurants tenus par des Noirs

Une publication qui intervient simultanément à la mise en ligne d'un communiqué du patron d'Uber, Dara Khosrowshahi. Afin d'exprimer sa «solidarité» envers «la communauté noire», l'homme d'affaires a en effet affirmé que l'annulation des frais de livraison destinée aux clients qui souhaitent commander chez des restaurateurs noirs, serait valable jusqu'à la fin de l'année, «pour promouvoir les restaurants tenus par des Noirs».

Hypocrites sociétés racistes

Reflétant une société américaine fortement imprégnée par le découpage communautaire, une telle mesure n'a pas manqué d'indigner certains commentateurs.

«Je suis sûr que c'est illégal. Imaginez faire cela pour les entreprises appartenant à des Blancs. Hypocrites sociétés racistes [...] vous violez les lois contre la discrimination dans de nombreux Etats», a par exemple commenté Elijah Schaffer, reporter du pure player conservateur Blaze media. 

La mort de l'Afro-Américain George Floyd a donné lieu à une situation explosive. En marge des rassemblements contre le racisme et les violences policières, des affrontements entre émeutiers et forces de l'ordre ont éclaté mais aussi des scènes de pillage et de lynchage. Un policier à la retraite a par exemple été abattu le 2 juin à Saint-Louis (Missouri), après avoir voulu empêcher des individus de s’en prendre à un commerce de la ville.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix