«Revenez !» : Boris Johnson invite les travailleurs de l’UE à retourner au Royaume-Uni

«Revenez !» : Boris Johnson invite les travailleurs de l’UE à retourner au Royaume-Uni Source: AFP
Le Premier ministre britannique Boris Johnson en conférence de presse télédiffusée au 10 Downing Street, dans le centre de Londres, le 3 juin 2020.

Après avoir fustigé à plusieurs reprises une omniprésence des travailleurs émigrés de l’UE, le Premier ministre britannique veut le retour de ceux qui ont quitté le pays pendant le confinement. Ils doivent toutefois se soumettre à une quarantaine.

«A nos amis italiens qui vivaient et travaillaient [au Royaume-Uni] et qui veulent revenir, je dis "revenez", Tutti benevenutti», a déclaré le 3 juin le Premier ministre britannique Boris Johnson lors de point de son presse quotidien sur l’épidémie de Covid 19, au 10 Downing Street à Londres.

«Mais il faudra passer par la quarantaine comme n’importe quel autre voyageur, car nous devons vraiment vaincre ce virus,» a-t-il ajouté, avant de répéter : «Nous voulons que vous reveniez.»

La presse britannique, à l'instar du quotidien The New European, n’a pas manqué de souligner que Boris Johnson était le principal promoteur d’une loi compliquant la venue et le séjour de travailleurs issus de l’Union européenne (UE).

Plusieurs journalistes anglais lui rappellent en outre sur Twitter, parfois avec virulence, ses propos sur les travailleurs de l’UE pendant la campagne en faveur du Brexit ou à la veille des élections parlementaires de décembre.

L’appel inattendu de Boris Johnson a aussi attiré l’attention de l’ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt, représentant permanent du Parlement européen aux négociations du Brexit, et président du groupe Renew Europe (anciennement Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe - ADLE).

Sur Twitter, ce dernier ironise : «Mais je croyais que les travailleurs étrangers volant des emplois anglais était la raison pour laquelle vous vouliez le Brexit ?»

Le 1er janvier 2020, le Royaume-Uni a officiellement quitté l'UE avec une période de transition d'un an pendant laquelle la législation du bloc continue de s'appliquer sur son territoire. 

Des négociations ardues sont en cours pour signer un nouvel accord qui déterminera, notamment, les relations commerciales entre Londres et les pays membres de l'UE. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»