Trump va «suspendre temporairement» l'immigration pour «protéger les emplois» des Américains

Trump va «suspendre temporairement» l'immigration pour «protéger les emplois» des Américains© MANDEL NGAN Source: AFP
Le président Donald Trump s'exprime lors du briefing quotidien sur le coronavirus à la Maison Blanche, le 20 avril 2020 (image d'illustration).

Avec plus de 22 millions d'Américains au chômage et une économie paralysée par la pandémie, Donald Trump a annoncé «suspendre temporairement» l'immigration. A l'approche de la présidentielle, «l’Amérique d’abord» revient à l'agenda politique.

Le président américain Donald Trump a annoncé, dans un tweet en date du 20 avril au soir, qu'il allait «suspendre temporairement» l'immigration aux Etats-Unis pour «protéger les emplois» des Américains, face à la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19.

Face à la nécessité de protéger les emplois de nos GRANDS citoyens américains, je vais signer un décret présidentiel pour suspendre temporairement l'immigration aux Etats-Unis

«A la lumière de l'attaque de l'Ennemi invisible [le Covid-19], et face à la nécessité de protéger les emplois de nos GRANDS citoyens américains, je vais signer un décret présidentiel pour suspendre temporairement l'immigration aux Etats-Unis», a tweeté Donald Trump.

Le chef d'Etat américain n'a en revanche donné aucun détail sur la manière dont il entendait appliquer cette décision et pour combien de temps. Toutefois, d'après un article du New York Times publié le 20 avril, Donald Trump pourrait suspendre les cartes vertes – document d'identification qui permet aux citoyens non américains de s'installer et de travailler légalement aux Etats-Unis sans besoin de visa – dès les prochains jours, ainsi que les visas de travail.

En outre, Donald Trump avait dès le mois de janvier restreint les déplacements avec la Chine où le Covid-19 est apparu en décembre, avant d'interdire les voyages entre les Etats-Unis et la plupart des pays européens à la mi-mars.

«L'Amérique d'abord»

Le président américain avait déjà fait de la lutte contre l'immigration une de ses priorités en menaçant ouvertement, par le passé, de s'attaquer au droit du sol. Le locataire de la Maison-Blanche, candidat républicain à sa réélection, semble vouloir remettre cette thématique à l'agenda politique, à quelques mois de la prochaine élection présidentielle.

En tout état de cause, avec plus de 22 millions d'Américains inscrits au chômage après avoir perdu leur emploi en raison des conséquences économiques de l'«Ennemi invisible», également responsable de plus de 42 000 décès aux Etats-unis, Donald Trump semble décidé à promouvoir l'un de ses anciens slogans : «L'Amérique d’abord».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»