Moscou connaît une nouvelle vague de fausses alertes à la bombe

Moscou connaît une nouvelle vague de fausses alertes à la bombe© Ilya Pitalev Source: Sputnik
Un policier avec un chien devant le tribunal de Tverskoï à Moscou. Une menace anonyme au sujet d'un engin explosif dans le bâtiment a été reçue par la police.

Depuis la fin novembre, Moscou connaît des vagues de canulars téléphoniques et nombre total des évacués a atteint plus de 1,1 million de personnes. Les cibles de ces fausses alertes ? Des tribunaux, des écoles et des hôpitaux, principalement.

Le 20 janvier, une nouvelle vague des canulars téléphoniques a frappé la capitale russe. Des alertes à la bombe qui ont touché cette fois toutes les stations du métro moscovite ainsi que plusieurs supermarchés et centres commerciaux, selon l’agence russe RIA Novosti.

En plus des stations de métro et des supermarchés, les "plaisantins" ont déclaré avoir déposé des bombes dans plus de 100 écoles.

Vague des canulars téléphoniques 

Les fausses alertes en masse ont débuté à Moscou fin novembre 2019. Depuis, plus de 1,1 million de personnes ont été évacuées dans la capitale russe. Pour information, l’article 207 du code pénal de la Fédération de Russie prévoit une responsabilité pénale pour des messages mensongers concernant des actes de terrorisme. La peine pourrait varier d’un à cinq ans de prison et d'une amende de 200 000 roubles [2 937 euros] à un million [14 685 euros] de roubles.

Selon les sources de l’agence russe Interfax, dès le début de l’année 2020, plus de 50 000 personnes ont déjà été évacuées à Moscou en raison de ces fausses alertes.

Le plus grand nombre de canulars a été enregistré à Moscou, le 19 décembre dernier, quand la police et les secours ont dû procéder au contrôle d'au moins 1 000 bâtiments municipaux tout en évacuant 170 000 personnes. Dans tous les cas, ces alertes se sont révélées fausses et aucun explosif n'a été trouvé.

Lire aussi: Plus de 20 000 personnes évacuées à Moscou après plusieurs alertes à la bombe simultanées

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»