Kiev et les républiques autoproclamées du Donbass vont effectuer un échange de prisonniers

Kiev et les républiques autoproclamées du Donbass vont effectuer un échange de prisonniers Source: Sputnik
Des manifestants ukrainiens opposés au sommet au «format Normandie» le 8 décembre 2019 à Lviv en Ukraine (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le sommet au «format Normandie» du 9 décembre semble avoir porté ses fruits. Kiev et la république autoproclamée de Donetsk ont confirmé des informations de presse selon lesquelles un échange de prisonniers réciproque aurait lieu le 29 décembre.

Un échange de prisonniers entre Kiev et les séparatistes de l'est de l'Ukraine est prévu le 29 décembre, a annoncé ce 28 décembre via un communiqué Daria Morozova, la médiatrice du gouvernement de la république autoproclamée de Donetsk. «Kiev et le Donbass ont trouvé un accord sur un échange de prisonniers [...] ce dimanche 29 décembre», fait savoir le texte.

Selon elle, les deux territoires séparatistes de Donetsk et Lougansk se verront remettre 87 personnes tandis que 55 seront remises à Kiev. La responsable n'a donné aucune indication sur l'identité de ces prisonniers. Des médias russes affirment, pour leur part, que l'opération doit avoir lieu sur la ligne de front.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a lui aussi fait savoir ce même jour s'attendre à un nouvel échange de prisonniers entre Kiev et les séparatistes de l'est de l'Ukraine. «L'échange [de prisonniers] doit avoir lieu demain. Nous attendons cela. Pour l'instant l'identification de toutes les personnes n'est pas terminée», a-t-il ajouté dans un communiqué de la présidence ukrainienne. 

Selon des informations des médias ukrainiens non confirmées par les autorités, les séparatistes pourraient libérer principalement des prisonniers de guerre ukrainiens, mais également des activistes ou journalistes pro-Kiev emprisonnés.

La date de l'échange de prisonniers entre l’Ukraine et le Donbass avait auparavant filtré auprès de l'agence russe Interfax qui citait une source anonyme du groupe-organisateur du sommet au «format Normandie». Le principe de cet échange avant la fin de l'année a été acté et réclamé par le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, le 9 décembre à Paris, où se tenait le premier sommet de paix sur l'Ukraine depuis 2016.

Lire aussi: Deux jours après le sommet au «format Normandie», Kiev espère pouvoir modifier les accords de Minsk

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»