Touristes mexicains morts en Egypte : le bilan monte à huit, le président mexicain indigné

Touristes mexicains morts en Egypte : le bilan monte à huit, le président mexicain indigné© Edgard Garrido Source: Reuters
Le Président mexicain : Enrique Peña Nieto.

La ministre mexicaine des Affaires étrangères, Claudia Ruiz Massieu, est arrivée au Caire, mercredi 16 septembre, et a constaté que huit des touristes mexicains avaient perdu la vie et que six étaient blessés. L’Égypte rejette toute responsabilité.

«Le président Peña Nieto a exprimé sa profonde consternation et tristesse devant la mort de nos concitoyens, ainsi que la douleur et l'indignation». C'est dans un communiqué de la présidence mexicaine que le chef de l’État a fait part de sa réaction à la mort de huit ressortissants mexicains en Égypte, tués par erreur par des frappes de l'armée égyptienne. Dans le même communiqué, la présidence indique que le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi l'avait appelé pour lui exprimer «ses plus sincères condoléances».

En savoir plus : Croyant attaquer Daesh, l'armée égyptienne fait 12 morts dans des tirs sur des touristes mexicains

Dans le même temps, la ministre des Affaires étrangères mexicaine s'est rendu au Caire d'où elle a «pu confirmer la mort de six autres mexicains» dont le sort était jusqu'alors inconnu. Un chiffre qui porte à huit le bilan de ce drame, alors que six des touristes sud-américains sont blessés. La chef de la diplomatie s'est rendue à leur chevet, mercredi matin.

Le Caire refuse de prendre la pleine responsabilité de la tragédie, soulignant que les forces armées avaient frappé «par erreur» le convoi transportant les touristes. Les autorités égyptiennes ont également rappelé que ces derniers circulaient dans une «zone interdite», alors que l'armée traquaient des djihadistes de l’État Islamique (EI) dans cette région du Sinaï. D'après le Caire, les guides n'avaient pas le droit d'emmener les touristes dans cette zone de combat «interdite aux étrangers».

En savoir plus : Al-Qaïda déclare ouvertement la guerre à Daesh, une aubaine pour les stratèges américains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»