L’ONU soutient la Russie face au refus de Washington de délivrer des visas à des diplomates russes

L’ONU soutient la Russie face au refus de Washington de délivrer des visas à des diplomates russes© Carlo Allegri Source: Reuters
Le secrétaire général Antonio Guterres lors d'une conférence de presse au siège des Nations unies, à New York (image d'illustration).

Pour Antonio Guterres, qui rejoint ainsi la position de Moscou et d'autres Etats, la non-délivrance de visas américains à des diplomates russes devant se rendre à l'Assemblée générale de l'ONU est une violation des obligations du pays hôte.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, partage la position de Moscou face à la non-délivrance de visas américains à des diplomates russes qui devaient participer aux travaux de l'Assemblée générale de l’ONU en septembre, selon le représentant permanent adjoint de la Russie à l’ONU, Guennadi Kouzmine, qui s'adressait à des journalistes russes le 15 octobre.

Nous avons réussi à convaincre un large éventail d’Etats du fait que nous avions de bonnes positions, que nos exigences étaient justifiées et que l’Etat hôte ne respectait pas ses engagements en vertu de l’Accord entre l'ONU et les Etats-Unis d'Amérique relatif au siège des Nations unies

Il a également déclaré que les Etats-Unis avaient, pour justifier la non-délivrance de visas américains aux diplomates russes, invoqué des raisons de sécurité. Ce qui, pour Guennadi Kouzmine, était «absurde». «Cet argument est ridicule, mais il est le seul à être considéré comme raisonnement juridique. Nous le considérons uniquement comme une excuse. Ce n'est pas un argument sérieux», a en effet souligné le diplomate.

En septembre dernier, lors de l'Assemblée générale de l’ONU, les Etats-Unis n’avaient pas délivré de visas à 18 diplomates russes, dont des membres de délégations travaillant dans les première et sixième commissions de l'ONU, qui s’occupent respectivement du désarmement et des questions de droit international. Face à ce scandale, le premier représentant permanent adjoint de la Russie auprès de l'ONU, Dmitri Polianski, a de son côté proposé de déplacer le travail de la Première commission de l’ONU à Vienne ou à Genève à partir de l’année 2020.

Lire aussi: La Russie propose de transférer la Première commission de l’ONU des Etats-Unis en Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»