Donbass, Crimée, soldats de la paix : Zelensky sur la future réunion au «format Normandie»

Donbass, Crimée, soldats de la paix : Zelensky sur la future réunion au «format Normandie»© Stringer Source: Sputnik
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, lors d'une réunion avec les dirigeants de la Rada d'Ukraine, le Cabinet des ministres de l'Ukraine et les forces de l'ordre à Kiev (image illustration).

La date de la réunion au «format Normandie» sera connue la semaine prochaine, a dit espérer Volodymyr Zelensky, lors d’une conférence de presse qu’il a donnée à Kiev le 10 octobre.

Le 10 octobre, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a répondu aux questions des journalistes dans la capitale ukrainienne pendant plus de 12 heures, établissant le record de la conférence de presse la plus longue de l'histoire. La question de l’organisation d’une réunion au «format Normandie» était un sujet clé de cet événement. 

Evoquant la date de la réunion des dirigeants des quatre pays – l'Ukraine, l'Allemagne, la France et la Russie – Zelensky a exprimé l'espoir qu'elle serait connue la semaine prochaine. «Je pense que nous aurons la date la semaine prochaine. Nous saurons, je veux dire», a-t-il expliqué. Toutefois, le président ukrainien a ajouté qu’il faudrait encore discuter de la date provisoire avec l’Allemagne et la France.

Tout a été bloqué [car les parties] n’ont pas réussi à progresser sur la séparation des forces dans les républiques autoproclamées du Donbass

«Hier, j'ai parlé à la chancelière allemande Angela Merkel et nous avons abordé cette question », a-t-il déclaré. «Ils [l’Allemagne] discuteront de cette question avec la partie française [...] Ils proposeront ensuite la date à la partie russe». Volodymyr Zelensky a expliqué son empressement à organiser la réunion au «format Normandie» par la nécessité d’arrêter aussi vite que possible les hostilités dans le Donbass.

Le journal russe RBC, citant un interlocuteur proche de la présidence ukrainienne, écrit que l’organisation de la réunion au «format Normandie» serait possible en novembre. Selon la même source, malgré le fait qu’auparavant le mois d'octobre était évoqué, «tout a été bloqué» car les parties «n’ont pas réussi à progresser sur la séparation des forces dans les républiques autoproclamées du Donbass».

Sur la séparation des forces dans le Donbass

Lors de la conférence de presse, Volodymyr Zelensky a reconnu que sans séparation des forces dans le Donbass, il serait impossible d’organiser la réunion au «format Normandie». «Pas de séparation – pas de "format Normandie". C’est tout. Maintenant ça dépend aussi de nous», a-t-il dit. La séparation des forces dans le Donbass, conformément à la «formule de Steinmeier», est en effet une exigence du «format Normandie».

Le 1er octobre, à l'issue d'une réunion du Groupe de contact trilatéral sur l'Ukraine, qui réunit des représentants de la présidence en exercice de l’OSCE (la Slovaquie en 2019), de Moscou et de Kiev, à Minsk en Biélorussie, l'Ukraine a accepté la «formule de Steinmeier» – la feuille de route visant un règlement dans l’est du pays. Cette «formule de Steinmeier», du nom de l'ancien ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, prévoit l'octroi temporaire, dans un premier temps, d'un «statut spécial» aux Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, le temps d'y organiser des élections.

Sur la Crimée

Lors de sa conférence de presse, Zelensky a également annoncé son intention de replacer la question de la Crimée dans l'agenda politique, y compris, lors de la réunion au «format Normandie».

«Pour moi, le "format Normandie" est toujours une occasion de revenir sur la question de la Crimée. Simplement de relancer une discussion. Parce que maintenant il n'existe aucune piste où cette question est discutée. Hormis nos partenaires occidentaux – les Européens et les Etats-Unis – envers lesquels nous sommes très reconnaissants, la question de la Crimée n’est évoquée que sous le format des sanctions», a ajouté le président ukrainien.

Sur les soldats de la paix

L’introduction éventuelle de soldats de maintien de la paix dans le Donbass fera par ailleurs l’objet de négociations lors de la réunion au «format Normandie», a-t-il fait savoir.

«Je pense que c'est l'une des directions, des étapes dont nous allons discuter, nous en discutons maintenant, mais nous en discuterons officiellement au "format Normandie"», a-t-il dit. Volodymyr Zelensky a rappelé sa position sur cette question, affirmant qu'une mission de la paix devrait être déployée à la frontière avec la Fédération de Russie.

Lire aussi : Ukraine : manifestation contre une autonomie accrue des territoires de l'est du pays

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»