Vers un nouvel échange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine ?

Vers un nouvel échange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine ?© GLEB GARANICH Source: Reuters
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Après un premier échange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine début septembre – salué par les dirigeants du monde entier comme un premier pas vers une solution à la crise ukrainienne – Kiev a annoncé qu'un nouvel échange était en préparation.

Volodymyr Zelensky a déclaré que l'Ukraine se préparait à un nouvel échange de prisonniers avec la Russie. Le président ukrainien a annoncé cette nouvelle étape le 13 septembre, lors de la 16e réunion annuelle de la Stratégie européenne de Yalta (YES), à Kiev en Ukraine.

Comme l’a également déclaré la déléguée ukrainienne aux Droits de l'Homme, Lioudmila Denissova, l’Ukraine a déjà préparé et transmis la liste des Ukrainiens détenus en Russie pour ce nouvel échange entre les deux pays : «Nous avons déjà préparé et transmis les listes des citoyens ukrainiens qui se trouvent sur le territoire de la Russie et dans la Crimée occupée », a-t-elle confirmé dans les coulisses de la même réunion, à l’agence de presse Interfax.

Toutefois, Volodymyr Zelensky n’a pas précisé l'identité des prisonniers russes qui pourraient être libérés par Kiev. A son tour, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré qu’une nouvelle étape de l’échange mutuel des prisonniers entre la Russie et l’Ukraine était possible, mais nécessiterait un travail de préparation. «Cela nécessite le lancement d'un nouveau processus d'échange d'opinions, de travail très, très laborieux et qui prendra probablement du temps», a-t-il déclaré tout en restant positif sur l'opportunité d'un tel processus, d'où l'intérêt de maintenir les «contacts bilatéraux».

Le chef d'Etat ukrainien a en outre assuré que des négociations sur un nouvel échange seront menés y compris dans le cadre des réunions du groupe de contact à Minsk, ainsi que lors de la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement du format Normandie (Russie, Ukraine, Allemagne et France), prévue pour septembre.

Le 7 septembre, un échange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine a été effectué au format «35 contre 35». Depuis Paris, Berlin ou Washington, plusieurs dirigeants politiques se sont réjouis de voir les deux nations s'entendre, y voyant un premier pas vers la résolution du conflit.

Lire aussi : L'Ukraine suspend la résiliation d’accords bilatéraux avec la Russie, optimisme prudent au Kremlin

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»