Les Etats-Unis ont demandé de fermer l’espace aérien grec aux vols d’aide russes pour la Syrie

Les ruines d'une ville syrienne Source: Reuters
Les ruines d'une ville syrienne

Le ministère grec des Affaires étrangères a confirmé la réception d’une demande de Washington réclamant aux autorités de refuser à la Russie d’utiliser l’espace aérien grec pour ses vols d’aide en Syrie, a rapporté Reuters.

L’annonce a été faite par un porte-parole du ministère grec des Affaires étrangères qui a également ajouté que la demande était en train d’être considérée.

Dimanche, une source diplomatique à Athènes a indiqué à RIA Novosti que la Grèce avait refusé de fermer l’espace aérien aux avions russes transportant de l’aide humanitaire à la Syrie.

Le 6 septembre, l’ambassade américaine a demandé au gouvernement grec provisoire d’interdire la Russie d’effectuer des vols dans le ciel grec. Dans un souci de garder des bonnes relations avec la Russie, la Grèce a refusé, a indiqué la même source.

D’après la source de l'agence russe, le Kremlin a demandé à la Grèce d’utiliser son espace aérien pour des vols humanitaires vers la Syrie entre le 1er et le 24 septembre. Et Athènes, à son tour, a donné son accord.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales