Le Hezbollah annonce avoir abattu un drone israélien

Le Hezbollah annonce avoir abattu un drone israélien© Jack Guez
Un soldat israélien porte un drone (image d'illustration).

Le Hezbollah a déclaré avoir abattu un drone israélien au moment où celui-ci traversait la frontière avec le Liban, une semaine après une confrontation entre le mouvement chiite et Tsahal. L'armée israélienne a confirmé la perte d'un de ses drones.

Dans un communiqué daté de ce 9 septembre, le Hezbollah a affirmé que ses combattants avaient riposté «avec les armes appropriées» à l'incursion d'un drone israélien au moment où il traversait la frontière en direction de la localité de Ramyeh, dans le sud du Liban.

«Le drone a été abattu à l'extérieur de la localité et se trouve entre les mains [du Hezbollah]», a fait savoir le groupe armé chiite libanais.

Tsahal évoque un drone tombé lors d'«une opération de routine»

De son côté, l'armée israélienne a déclaré qu'un de ses drones était tombé dans le sud du Liban lors «d'une opération de routine». Sans préciser la cause de l'accident, Tsahal a écarté le fait que des données puissent être prélevées de l'appareil endommagé. 

L'épisode intervient une semaine après des opérations militaires ciblées réciproques entre Tsahal et l'organisation libanaise. Après avoir promis de répondre à une attaque contre ses infrastructures le 25 août, le Hezbollah avait annoncé le 1er septembre avoir détruit un char israélien à la frontière entre les deux pays. Dans la foulée, Tsahal avait mené des bombardements dans le sud du Liban.

Acteur incontournable de la vie politique au Liban, le Hezbollah est représenté au gouvernement ainsi qu'au Parlement national. Considéré comme terroriste par plusieurs pays dont Israël et les Etats-Unis, le groupe chiite a vu le jour après l'intervention militaire israélienne au Liban de 1982. Allié historique de l'Iran, le Hezbollah s'est positionné ces dernières années au côté des forces gouvernementales syriennes dans le cadre de sa lutte contre Daesh et différents groupes terroristes.

Lire aussi : Liban : le Hezbollah détruit un char israélien, Israël bombarde un village

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»