Un «manque de connaissance» ou une «grande déloyauté» : Trump tance les juifs qui votent démocrate

Un «manque de connaissance» ou une «grande déloyauté» : Trump tance les juifs qui votent démocrate© Kevin Lamarque Source: Reuters
Le président américain Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison Blanche à Washington, le 20 août 2019.

Réagissant à l'appel de députées démocrates invitant leurs pairs à aller voir en Israël comment étaient utilisés les fonds américains, Donald Trump a exprimé son indignation. Il a estimé que les juifs qui votent pour les démocrates sont «déloyaux».

Le président américain – qui a largement fait la démonstration de son soutien à Israël à travers notamment la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu – a exprimé son indignation à l'égard des juifs américains qui votent pour les démocrates.

«Je pense que les juifs qui votent pour les démocrates... Je pense que ça montre soit un manque total de connaissance ou un manque incroyable de loyauté», a déclaré Donald Trump le 20 août, provoquant un tollé aux Etats-Unis.

Interrogé sur la conférence de presse donnée la veille par les deux élues démocrates persona non grata en Israël, Donald Trump s’est indigné des sous-entendus de l'une d'elles, Ilhan Omar, qui a invité les représentants américains à se rendre sur le territoire israélien pour constater comment étaient utilisés les fonds américains alloués à la défense israélienne. 

«Je n’arrive même pas à croire que l’on ait cette conversation», s'est insurgé le président américain. «Il y a 5 ans, l’idée même de parler [...] de couper des aides à Israël parce deux personnes qui détestent Israël et détestent les juifs...» a-t-il poursuivi. Egratignant l'élue démocrate, Donald Trump avait affirmé quelques minutes plus tôt : «Omar est un désastre pour les juifs. Je ne peux pas imaginer que s’il y a des juifs dans sa circonscription, ils puissent voter pour elle.»

Une rhétorique antisémite ?

Destinée initialement aux représentantes du Parti démocrate, cette attaque a largement fait réagir, provoquant notamment l’indignation d’une dizaine d’associations et d’organisations juives américaines ou pro-Israël lassées d’être «utilisées» par le président dans sa bataille électorale. L'évocation par Donald Trump de l'idée de déloyauté de la communauté juive a été vue comme une rhétorique antisémite. Une grande partie de ces puissantes organisations, avec à leur tête l'AIPAC, avaient d’ailleurs déjà dénoncé la décision d’Israël d'interdire aux deux élues démocrates de se rendre sur son territoire.

Il est grand temps d’arrêter d’utiliser les juifs comme un outil politique

«On ne sait pas très bien à qui le président s’en prend quand il dit que les juifs "manqueraient de loyauté", mais les accusations de déloyauté ont été utilisées depuis longtemps pour attaquer les juifs. [...] Il est grand temps d’arrêter d’utiliser les juifs comme un outil politique», a souligné le président de l'Anti-Defamation League (ADL).

Même son de cloche pour le directeur du Centre de l’action religieuse pour une réforme du judaïsme (RAC) qui a estimé que les propos du président étaient «irresponsables et dangereux». «Les libertés politiques et religieuses sont la marque de fabrique de cette nation. Arrêtez d’utiliser la communauté juive pour gagner des points dans les sondages», a ainsi lancé le rabbin Jonah Pesner.

L’American Jewish Committee (AJC), qui se présente comme apolitique, a pour sa part qualifié la déclaration de Donald Trump d’«inappropriée, pas la bienvenue et véritablement dangereuse». «Les juifs américains, comme tous les Américains, ont une large gamme d’opinions politiques», a affirmé le président de l'organisation, David Harris, dans un communiqué, appelant le président à «arrêter sa rhétorique qui divise et à se rétracter». 

Lire aussi : Israël autorise finalement l'élue américaine Rashida Tlaib à rendre visite à sa grand-mère

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»