Le dalaï-lama met en garde contre l’islamisation de l’Europe

Le dalaï-lama met en garde contre l’islamisation de l’Europe© Punit Paranjpe Source: AFP
Le dalaï-lama lors d'un séminaire, à Bombay, le 12 décembre 2018, en Inde (image d'illustration).

Lors d'une interview donnée à la BBC, le dalaï-lama a surpris par son positionnement vis-à-vis des réfugiés qui entrent chaque année dans l'UE. Selon lui, «l'Europe est pour les Européens» et ne peut accueillir qu'une partie «limitée» des migrants.

Voilà un point de vue qui n’a pas manqué de surprendre. Dans une interview diffusée par la BBC le 27 juin, le dalaï-lama a mis en garde contre l’islamisation de l’Europe mais aussi contre une potentielle africanisation du Vieux-Continent. Au cours de cet entretien fourni, au milieu de questions sur la Chine ou les Etats-Unis, le 14e dalaï-lama, de son vrai nom Lhamo Dhondup, a expliqué que «les pays européens devraient prendre ces réfugiés et leur offrir une éducation et une formation avec l’objectif de les faire rentrer sur leurs propres terres avec certaines compétences».

Confirmant des propos tenus depuis plusieurs années dans divers quotidiens ou lors de conférences en Suède, aux Pays-Bas ou encore en Angleterre, il a précisé que l’Europe était «pour les Européens». Il a également mis en garde contre la possibilité que l’Europe ne devienne «un jour un pays musulman [ou] un pays africain» étant donné l’afflux de réfugiés sur son sol depuis plusieurs années. Selon lui, un «nombre limité» de migrants devrait être autorisé à rester sur le continent. «Je pense qu’ils sont mieux sur leurs propres terres. Mieux vaut garder l’Europe pour les Européens», a expliqué le moine bouddhiste de 83 ans.

Selon les chiffres fournis par l’Union européenne (UE), environ 4,4% des 512 millions de résidents européens sont originaires de pays tiers. Par ailleurs, selon ces mêmes données, 2,4 millions de migrants sont entrés dans l’UE en 2017 en provenance de nations extra-européennes.

Lire aussi : Les descendants d'immigrés auraient une espérance de vie moindre que le reste des Français

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»