Vladimir Poutine : «Nos relations avec Washington se détériorent»

Vladimir Poutine : «Nos relations avec Washington se détériorent»© Yuri KOCHETKOV Source: AFP
Le président russe Vladimir Poutine (image d'illustration).

Alors que Donald Trump et Vladimir Poutine ont prévu de se rencontrer en marge du G20 fin juin, le président russe espère que «le bon sens finira par l'emporter», afin que Washington et Moscou puissent poser les bases d'une coopération économique.

«Nous espérons vraiment que le bon sens finira par l'emporter. J'espère que, conjointement à nos partenaires, y compris nos partenaires américains, nous pourrons trouver des solutions constructives dans le cadre de la prochaine réunion du G20 et créer des conditions stables à la coopération économique» : lors d'une interview accordée le 13 juin au média MIR, le président russe Vladimir Poutine a confié ses attentes en vue du prochain G20, qui se tiendra les 28 et 29 prochain à Osaka, au Japon.

A quelques jours de l'ouverture du sommet, qui réunira les vingt principales économies mondiales, le chef d'Etat russe a toutefois souligné la difficulté de la tâche, Washington poursuivant sans relâche sa politique de sanctions vis-à-vis de Moscou. «[Nos relations] se détériorent et deviennent de plus en plus mauvaises. Au cours de l'année passée, l'administration [américaine] a adopté des dizaines de décisions relatives aux sanctions à l'encontre de la Russie», a ainsi noté le locataire du Kremlin.

Le président américain Donald Trump a confirmé la veille qu'il rencontrerait Vladimir Poutine en marge du sommet du G20. Leur dernier tête-à-tête, à Helsinki, remonte à juillet 2018. A cette occasion, le magnat américain de l'immobilier avait promis d'améliorer les relations des Etats-Unis avec la Russie, s'attirant les foudres d'une grande partie de la classe politique de son pays, certains n'hésitant pas à l'accuser de «trahison».

Quelques jours plus tard, le président russe s'était désolé que la position de Donald Trump concernant les sanctions soit en partie dictée par «ce que l'on appelle l'establishment, qui dirige au sens large du terme les Etats-Unis».

Lire aussi : Trump dit avoir eu de «bien meilleurs» entretiens avec Poutine qu'avec l'OTAN

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»