Un ancien militaire américain préparait un attentat pour venger les attaques de Nouvelle-Zélande

Un ancien militaire américain préparait un attentat pour venger les attaques de Nouvelle-Zélande© Loren Elliott Source: Reuters
Des membres de la garde nationale américaine (image d'illustration).

Un ancien militaire américain a été arrêté le 26 avril. Il est soupçonné d'avoir préparé un attentat à la bombe près de Los Angeles pour venger les attaques commises contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars.

La justice américaine a fait savoir ce 29 avril que, trois jours plus tôt, un ancien militaire américain soupçonné de préparer un attentat à la bombe près de Los Angeles avait été arrêté. Cet homme aurait souhaité venger les attaques meurtrières commises contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars, menées par un terroriste extrémiste de droite australien.

Ancien combattant déployé notamment en Afghanistan, Mark Steven Domingo aurait tenté de se procurer une bombe artisanale afin de la faire exploser à l’occasion d’un rassemblement à Long Beach auquel devaient participer des nationalistes d’extrême droite prônant la suprématie de la «race blanche». 

Au cours de conversations avec un agent de la police fédérale (FBI) sous couverture, Mark Steven Domingo, 26 ans, a non seulement revendiqué sa foi musulmane et son soutien aux djihadistes mais il a aussi affiché sa détermination à devenir un martyr de sa religion, selon le procureur dans un communiqué. Celui-ci précise en outre que Mark Steven Domingo a remis des clous, qui devaient servir comme mitraille dans un engin explosif, à quelqu'un qu'il pensait être un complice mais qui était en réalité un agent des forces de l'ordre travaillant pour le FBI».

«Cette enquête a réussi à empêcher une menace très sérieuse représentée par un soldat entraîné au combat qui a répété à maintes reprises qu'il souhaitait causer le plus grand nombre de victimes possibles», a affirmé Nick Hanna, procureur fédéral pour la Californie centrale.

«Je suis très heureux d'annoncer que nous avons déjoué un potentiel attentat terroriste», a de son côté lancé Paul Delacourt, l'un des responsables du FBI à Los Angeles, soulignant qu'«à aucun moment le public n'a[vait] été en danger».

Selon le dossier d'accusation, Mark Steven Domingo a mis en ligne une vidéo revendiquant dans laquelle il revendique sa religion musulmane le 2 mars. Le lendemain, il en ajoutait une autre en affirmant : «L'Amérique a besoin d'un autre Las Vegas» (en référence à la fusillade qui a tué 58 personnes en octobre 2017) pour «lui faire goûter à la terreur qu'elle répand allègrement partout dans le monde.»

Lire aussi : Les Etats-Unis annoncent avoir déjoué un attentat djihadiste planifié le jour de la fête nationale

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»