Trump supprime des aides à trois pays qui «ne font rien» contre l'immigration clandestine

Trump supprime des aides à trois pays qui «ne font rien» contre l'immigration clandestine© Nicholas Kamm Source: AFP
Le président américain Donald Trump dans sa résidence de Mar-A-Lago en Floride, le 29 mars.

Jugeant qu'ils ne faisaient pas assez pour endiguer le flux de migrants clandestins qui partent de leur pays à destination des Etats-Unis, le président américain Donald Trump a supprimé les aides financières au Salvador, au Guatemala et au Honduras.

Le département d'Etat américain a fait savoir, le soir du 30 mars, que Washington avait décidé de supprimer des aides financières octroyées jusqu'ici à trois pays d'Amérique centrale, le Salvador, le Guatemala et le Honduras. «A la demande du secrétaire d'Etat, nous mettons en œuvre la décision du président et mettons fin aux programmes d'assistance pour le "Triangle du Nord" pour les années budgétaires 2017 et 2018», a expliqué à plusieurs médias, dont USA Today, un porte-parole de la diplomatie américaine.

L'année budgétaire 2018 a pris fin à l'automne dernier, et le département d'Etat n'a pas précisé combien de crédits non encore dépensés étaient réellement concernés par cette mesure. Sur ces deux années, 1,3 milliard de dollars ont été alloués à l'Amérique centrale au titre de l'aide publique américaine au développement, dont l'essentiel l'a été à ces trois pays, qui constituent le «Triangle du Nord».

Le président américain avait auparavant dénoncé la formation de deux nouvelles caravanes de migrants, principalement en provenance du Guatemala. Dans un message publié sur Twitter, il avait vilipendé l'inaction des gouvernements des trois pays face à ce phénomène : «Le Honduras, le Guatemala et le Salvador ont pris notre argent pendant des années et ne font rien.» Il a également menacé de fermer la frontière sud des Etats-Unis si le Mexique ne prenait pas des mesures pour stopper les flux de migrants clandestins.

Lire aussi : Donald Trump veut mettre fin par décret au droit du sol pour les enfants d'immigrés clandestins

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»