Moscou rassure : la présence russe au Venezuela n'induit aucune escalade

Moscou rassure : la présence russe au Venezuela n'induit aucune escalade© Vitaliy Belousov Source: Sputnik
Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères (image d'illustration).

Face aux accusations des Etats-Unis après l'arrivée d'avions militaires et de personnel russe à Caracas, la Russie a rappelé qu'elle s'en tenait à une coopération entre les deux Etats prévue par des accords bilatéraux.

Moscou a répliqué à Washington, qui a accusé le 25 mars la Russie de provoquer une «escalade irresponsable» au Venezuela. Moscou avait envoyé deux jours plus tôt, le 23 mars des avions militaires ainsi que du personnel à Caracas, selon l'agence Reuters, qui cite des médias vénézuéliens.

Si aucune explication officielle n'a été pour l'heure donnée par la Russie, le média Sputnik a précisé qu'il s'agirait d'un «Antonov An-124 et d'un avion de passagers de type Iliouchine Il-62» transportant des équipes de fonctionnaires «dans le cadre de la coopération technique et militaire» entre les deux pays. Les deux appareils ont acheminé «99 militaires et 35 tonnes de matériel», selon Sputnik, tandis que l'AFP a constaté le 24 mars de son côté qu'un appareil aux couleurs de la Russie stationnait sur une piste de l'aéroport international de Caracas, sous la surveillance de la Garde nationale militaire vénézuélienne de l’aéroport, a constaté l'AFP.

En réponse à Washington, le ministère russe des Affaires étrangères a souligné ce 26 mars qu'une telle présence de conseillers militaires ne constituait en rien une ingérence, mais qu'elle était au contraire conforme à des accords bilatéraux entre les deux Etats. «La Fédération de Russie développe sa coopération avec le Venezuela dans le strict respect de la Constitution de ce pays et dans le strict respect de ses lois. La présence de spécialistes russes sur le territoire du Venezuela est régie par l'accord entre le gouvernement de la Fédération de Russie et le gouvernement du Venezuela sur la coopération militaro-technique, signé en mai 2001», a précisé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova dans un communiqué.

De son côté, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères a dénoncé le «cynisme de la part d'un pays comme les Etats-Unis [qui,] avec un budget de la Défense de plus de 700 milliards de dollars, cherche à interférer dans les programmes de coopération technique militaire entre la Russie et le Venezuela».

Lire aussi : Venezuela : Washington sanctionne une banque russe pour son «soutien au régime illégitime» de Maduro

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»