Au Royaume-Uni, la guerre des bulles est déclarée: on ne sabre plus le champagne mais le Prosecco

Champagne versus Prosecco, la bataille des vins est lancée© Manuel Silvestri Source: Reuters
Champagne versus Prosecco, la bataille des vins est lancée

Pour la première fois, ce vin blanc italien est plus vendu chez nos voisins britanniques que le vin de Champagne. La faute au goût étrange de la perfide Albion diront les Français, tandis que d'autres souligneront le prix plus modeste du Prosecco .

Les consommateurs britanniques plébiscitent littéralement ce vin pétillant italien bien meilleur marché que le très chic mais onéreux champagne.

Si les ventes de prosecco dans le pays ont bondi de 72% sur un an pour atteindre 479 millions d'euros, celles du Champagne ont très légèrement progressé de 1,2% sur la même période, pour atteindre 353 millions d'euros. Aux Etats-Unis, on constate également un bond des ventes de ce vin qui connaissent un gain de 34% en 2014. Même la Chine commence à s'intéresser à ce vin.

Le marché des vins pétillants au Royaume-Uni représente le premier marché extérieur pour le vin de Champagne. Plus de 10% des bouteilles produites en 2014 ont été vendues dans le pays. Le Royaume-Uni absorbe plus du quart des exportations. Alors que la France a repris l'an passé la première place à l'Italie sur le podium mondial des producteurs de vin, la guerre des bulles est véritablement déclarée.

Le succès du rival transalpin du champagne tient sans doute d'abord au prix plus bas auquel se vend le vin italien, entre 8 et 15 euros, soit environ trois fois moins cher qu'un champagne. De plus, la consommation du prosecco est plus informelle et s'inscrit plus dans le quotidien que celle du champagne, généralement réservé aux grandes occasions. Enfin, de façon très prosaïque, la crise économique est également passée par là.

Plus largement, si la France a repris l'an passé la première place à l'Italie sur le podium mondial des producteurs de vin, cette année viticole 2015 s'annonce toutefois mauvaise pour tous. Les prix risquent donc de s'envoler car en raison de vendanges catastrophiques en 2014, le vin risque de manquer.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales