A peine élue, Miss Algérie essuie un torrent d’insultes racistes

A peine élue, Miss Algérie essuie un torrent d’insultes racistes© Un tweet posté par le compte @Raba_lh
Capture d'écran d'une photo de Miss Algérie 2019 publié sur Twitter.

Pour la première fois de son histoire, l’Algérie a élu une Miss nationale originaire du sud du pays. Un choix qui a suscité un déferlement de commentaires racistes sur les réseaux sociaux que nombre d'internautes n'ont pas manqué de dénoncer.

L’édition 2019 du concours de Miss Algérie a été remportée le 4 janvier par Khadidja Benhamou, une jeune femme originaire du sud du pays. Si l’heureuse élue a eu la faveur du jury, elle n’a pas fait l'unanimité sur les réseaux sociaux. Si certains internautes se sont contentés de fait part de leur déception de ne pas voir une autre prétendante gagner la prestigieuse compétition, d’autres ont écrit des commentaires désobligeants à l'égard de la jeune femme, pour certains à caractère raciste.

Ainsi, nombre d’entre eux ont affirmé que la nouvelle Miss Algérie ne représentait pas la «beauté» du pays.

 

D'autres internautes ont publié des commentaires ouvertement racistes, faisant référence à sa peau noire. 

Face à ces insultes, la nouvelle Miss Algérie a néanmoins reçu une pluie de messages de soutien. «Elle est belle Miss Algérie 2019. Et toutes les insultes racistes dont elle fait l'objet de la part de quelques-uns n'y changeront absolument rien !», écrit par exemple l'un d'entre eux. 

   

Que Dieu montre le chemin à ceux qui me critiquent et préserve ceux qui m’encouragent

Invitée dans une émission de la chaîne algérienne El Djazairia One, Khadidja Benhamou a préféré ignorer les auteurs des insultes: «Que Dieu montre le chemin à ceux qui me critiquent et préserve ceux qui m’encouragent», a-t-elle déclaré. 

Lire aussi : L’Algérie raciste ? Une directive anti-migrants, finalement retirée, fait polémique dans le pays

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter