Maduro à Moscou : Poutine dénonce les tentatives de déstabiliser le Venezuela

Maduro à Moscou : Poutine dénonce les tentatives de déstabiliser le Venezuela© Maxim Shemetov Source: Reuters
Nicolas Maduro et Vladimir Poutine, le 5 décembre 2018.

Sous le coup d'une nouvelle série de sanctions financières décrétées par Washington, le président du Venezuela était à Moscou. Au programme, un soutien financier, mais aussi un appui politique de la Russie contre l'ingérence américaine.

Vladimir Poutine a exprimé ce 5 décembre son soutien au président vénézuélien Nicolas Maduro. Ce dernier était en visite à Moscou pour discuter d'une aide financière de la Russie à son pays, selon le Kremlin cité par Reuters. 

«Nous comprenons et savons que la situation au Venezuela reste complexe. Nous soutenons vos efforts visant à atteindre la compréhension mutuelle au sein de la société», a déclaré Vladimir Poutine, au début de la rencontre, qui a eu lieu dans la résidence d'Etat de Novo-Ogarevo, près de Moscou. «Bien entendu, nous condamnons toutes les actions à caractère terroriste et toutes les tentatives de modifier la situation par la force», a ajouté le président russe.

Plus tôt dans la journée, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait annoncé que les discussions entre les deux dirigeants porteraient «sur l'aide qui est nécessaire [et] dont les autorités vénézuéliennes ont besoin».

Il a toutefois refusé de donner d'avantage de détails, notamment la somme que pourrait prêter la Russie à son allié sud-américain. La Russie, deuxième créancier de Caracas après la Chine, avait déjà donné un coup de pouce financier au Venezuela, rééchelonnant une partie des dettes du pays envers Moscou en novembre dernier.

Caracas toujours dans le collimateur des Etats-Unis

Le 1er novembre dernier, l'administration de Donald Trump annonçait de nouvelles sanctions contre plusieurs pays parmi lesquels le Venezuela, portant un coup supplémentaire à une économie déjà chancelante. La situation économique du Venezuela, confronté cette année à une inflation de 1 350 000% selon le FMI, reste très compliquée, et ce malgré les réserves de pétrole du pays.

Washington maintient la pression sur le Venezuela en s'ingérant ouvertement dans la vie politique du pays. Dans une interview télévisée accordée à Fox News le 21 septembre, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo avait annoncé que les Etats-Unis allaient mettre en place «une série d'actions», afin de tenter de déstabiliser un peu plus le gouvernement vénézuélien.

Début août 2018, Nicolas Maduro avait été victime d'une tentative d'assassinat par drone. Les Etats-Unis ont nié une quelconque implication dans cette tentative d'attentat.

Lire aussi : L'émigration vénézuélienne : enjeux politiques autour d’un drame humain

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»