Venezuela : la vidéo présumée de l'explosion d'un drone visant Nicolas Maduro diffusée sur Twitter

Venezuela : la vidéo présumée de l'explosion d'un drone visant Nicolas Maduro diffusée sur Twitter© Twitter : @CESGUAR
Capture d'écran d'une vidéo postée le 5 août 2018, montrant l'explosion d'un drone

Un internaute a diffusé une vidéo qui, selon lui, témoigne de la tentative d'assassinat contre le président vénézuélien Nicolas Maduro du 4 août. On y voit un drone exploser dans les airs, tandis que se fait entendre le discours du chef d'Etat.

Le 4 août, selon les autorités vénézueliennes, Nicolas Maduro a échappé à une tentative d'assassinat commise à l'aide de drones chargés d'explosifs alors qu'il prononçait un discours lors d'une cérémonie militaire à Caracas. Le 5 août, un internaute se présentant sous le nom de Cesar Guardiola et se décrivant comme un ancien conseiller en sécurité et un militaire retraité vénézuélien, a diffusé sur Twitter une vidéo qui semble correspondre à cet événement. 

On y voit un drone exploser dans les airs, tandis qu'en fond sonore se fait entendre ce qui semble être la voix de Nicolas Maduro, lors de son allocution du 4 août.

Dans un autre tweet publié dans la foulée, le même utilisateur précise : «J'ai le regret d'informer les fanatiques de droite que l'attaque de Nicolas Maduro était réelle.»

Des soldats blessés, six individus arrêtés

Le président vénézuélien est sorti indemne de cette tentative d'assassinat, mais sept militaires ont été blessés et hospitalisés. Le 5 août, Nestor Reverol, ministre vénézuélien de l'Intérieur et de la Justice, a annoncé l'arrestation de six individus. «Nous avons jusqu'à présent six terroristes et tueurs à gages arrêtés, plusieurs véhicules saisis ; des perquisitions ont eu lieu dans divers hôtels de la capitale, où des preuves accablantes ont été découvertes», a-t-il déclaré, ajoutant : «Les exécutants et les planificateurs [de l'attaque] à l’intérieur et à l’extérieur du pays ont été entièrement identifiés [...] d’autres arrestations ne sont pas exclues dans les prochaines heures.»

Le ministre a en outre confirmé que l'attentat avait été commis avec deux drones chargés chacun avec un kilo de C4, un puissant explosif militaire, capable, selon lui, de «faire des dégâts dans un rayon d'environ 50 mètres». L'un des drones a survolé la tribune présidentielle mais a été perturbé par un système de brouillage et est allé exploser «hors du périmètre prévu», selon Nestor Reverol. Le contrôle du second drone a été perdu et il a explosé contre un bâtiment situé non loin du lieu où se déroulait la parade militaire au cours de laquelle les faits ont eu lieu, selon le ministre.

Lire aussi : Tentative d'assassinat visant Maduro : Washington dément toute implication

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter