Tirs de «précision» ? Les USA visent un chef de Daesh, Damas affirme que son armée a été frappée

Tirs de «précision» ? Les USA visent un chef de Daesh, Damas affirme que son armée a été frappée© Ints Kalnins Source: Reuters
Image d'illustration.
Suivez RT France surTelegram

La coalition arabo-occidentale dirigée par les Etats-Unis a affirmé avoir frappé un chef de Daesh impliqué dans la décapitation d'un militaire américain en 2014. D'après des médias syriens, les frappes ont touché des positions de l'armée syrienne.

La coalition menée par les Etats-Unis en Syrie a-t-elle frappé l'armée syrienne ou des cadres de Daesh ? Damas et Washington n'ont en tout cas pas la même version des opérations qui se sont déroulées le 2 décembre.

«Les forces aériennes de la coalition ont mené des frappes de précision contre un haut responsable de Daesh, Abou al-Umarayn, et plusieurs autres membres de Daesh le 2 décembre», a déclaré Brett McGurk, représentant américain auprès de la coalition arabo-occidentale en Syrie, dans un communiqué cité par l'AFP. Abou al-Umarayn est considéré comme l'un des hommes ayant exécuté, en novembre 2014, le militaire américain Peter Kassig.

L'agence de presse syrienne Sana, de son côté, affirme que la coalition menée par Washington a procédé au tir de «plusieurs missiles» contre des positions de l'armée régulière syrienne dans l'est de la région d'Homs. Selon cette même source, les frappes n'auraient causé que des dommages matériels.

Le 29 novembre dernier, les médias publics syriens avaient annoncé que la défense anti-aérienne syrienne avait abattu des objectifs «hostiles» près de la capitale, Damas, sans fournir plus de précisions.

Lire aussi : Contrer l’axe turco-irano-russe en Syrie : les USA en ont-ils désormais seulement les moyens ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix