En Ouzbékistan, avant de prendre l'avion, mieux vaut faire un régime

Uzbekistan Airways dessert l'aéroport parisien de Roissy.© Twitter
Uzbekistan Airways dessert l'aéroport parisien de Roissy.

Une compagnie aérienne d'Ouzbékistan prévoit de peser ses passagers avant l'embarquement pour des raisons de sécurité. Une procédure qui existe déjà au Samoa ou dans certaines compagnies des Philippines.

Un petit footing dans l'aérogare pour perdre quelques petits kilos avant d'embarquer? C'est peut-être ce que l'on verra bientôt à l'aéroport de Roissy. En effet, la compagnie aérienne d'Ouzbékistan, qui dessert l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, a décidé qu'elle pèserait désormais les passagers avec leurs bagages à main.

Uzbekistan Airways, compagnie nationale de ce pays d'Asie centrale, a décidé la mise en place la pesée des passagers afin de se conformer aux normes internationales, a indiqué la compagnie dans un communiqué publié jeudi. «Selon la règlementation de l'Association internationale du transport aérien (IATA), les compagnies sont obligées de peser les passagers avec les bagages à main pour assurer la sécurité aérienne», a déclaré la compagnie ouzbèke.

Rapidement  pourtant, la compagnie a retiré le communiqué de son site web suite à l'emballement des médias ouzbeks. D'autant que l'IATA a, suite à cette publication, démenti avoir imposé une telle règle aux compagnies aériennes.

Dans ce communiqué sur les nouvelles consignes, on pouvait lire que Uzbekistan Airways souhaitait installer des balances à l'entrée des guichets de la compagnie, et promettait que cette pesée resterait «complètement confidentielle». La compagnie n'indiquait pas non plus quelle serait sa politique en cas de surpoids manifeste.

Si Uzbekistan Airways applique en effet cette nouvelle consigne, elle ne sera pas pour autant la première compagnie aérienne à procéder de la sorte. Samoa Air, une petite compagnie aérienne des Samoa, avait annoncé fin 2012 établir une grille tarifaire en fonction du poids du passager, destinée à lutter contre le fort taux d'obésité du pays.

Des compagnies philippines, qui utilisent des avions à hélices, demandent aussi à peser les passagers, invoquant la sécurité aérienne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales