«Notre armée vous attend» : Donald Trump met en garde la caravane des migrants d'Amérique latine

- Avec AFP

«Notre armée vous attend» : Donald Trump met en garde la caravane des migrants d'Amérique latine© Iván Sánchez (gauche) / Al Drago (droite) Source: Reuters
Montage photographique

Alors que des milliers de migrants venus d'Amérique latine font route vers les Etats-Unis, le président américain a expliqué que de «nombreux membres de gangs» pourraient s'y être mêlés. Plus de 5 000 soldats vont être déployés à la frontière sud.

Le président américain Donald Trump a réagi ce 29 octobre à l'avancée de la caravane de milliers de migrants venant d'Amérique latine, en direction de la frontière méridionale des Etats-Unis. «De nombreux membres de gangs et de très mauvaises personnes se sont mélangés à la caravane qui se dirige vers notre frontière sud», a tweeté le locataire de la Maison Blanche.

C'est une invasion de notre pays et notre armée vous attend

«S'il vous plaît, faites demi-tour, vous ne serez pas autorisés à entrer aux Etats-Unis, à moins de suivre la procédure légale», a-t-il ajouté avant de prévenir : «C'est une invasion de notre pays et notre armée vous attend.»

Plus de 5 000 soldats américains déployés à la frontière mexicaine

Ce même jour, le Pentagone a fait savoir que plusieurs milliers de militaires américains allaient être déployés à la frontière mexicaine pour empêcher l'entrée sur le territoire de la caravane de migrants. «D'ici à la fin de la semaine, nous allons déployer plus de 5 200 soldats à la frontière sud-ouest [qui s'ajouteront aux quelque 2 000 membres de la Garde nationale déjà sur le terrain]», a affirmé lors d'une conférence de presse le général Terrence O'Shaughnessy.

En avril dernier, face à la progression d'une autre caravane de migrants, Donald Trump avait ordonné l'envoi d'un maximum de 4 000 membres de la Garde nationale. Environ 2 100 avaient finalement été déployés.

Les autorités mexicaines ont annoncé qu'elles avaient reçu 1 743 demandes d'asile depuis l'entrée de cette nouvelle caravane d'environ 7 000 personnes, honduriennes pour la plupart, sur le sol mexicain.

Ces milliers de personnes ont fait une pause le 28 octobre dans la localité de Tapanatepec, dans l'Etat d'Oaxaca. Elles devraient repartir en direction de Niltepec, puis vers Mexico, avant d'essayer de rejoindre la frontière sud des Etats-Unis. Selon l'ONG Pueblos Sin Fronteras, qui voyage avec les migrants, la caravane comptait ce 28 octobre 4 000 personnes, certains migrants ayant décidé de s'arrêter en route ou ayant préféré retourner en Amérique centrale.

Lire aussi : Les Etats-Unis construisent un mur de séparation avec le Mexique (long de 6,5 kilomètres)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter