Après la nationalité russe, Gérard Depardieu veut aussi devenir turc

Après la nationalité russe, Gérard Depardieu veut aussi devenir turc © Filippo MONTEFORTE Source: AFP
Gérard Depardieu.

Après la Russie et la Corée du Nord, Gérard Depardieu poursuit ses pérégrinations à travers le globe. Il se rendra en octobre en Turquie pour rencontrer Recep Tayyip Erdogan. Et, à cette occasion, il compte demander la nationalité turque.

Gérard Depardieu continue de parcourir le vaste monde, avec une prédilection manifeste pour l'hémisphère oriental. Cette fois, c'est à la culture ottomane que le géant du cinéma français et hollywoodien veut se frotter.

D'après le quotidien turc Aydinlik daté du 16 septembre, l'acteur devrait rencontrer le président Recep Tayyip Erdogan en octobre 2018. A cette occasion, toujours selon la presse, il devrait également demander la nationalité turque. Se décrivant lui-même comme un «citoyen du monde», Gérard Depardieu avait déjà décroché la nationalité russe en 2013.

Très friand des régimes exotiques, on l'a également aperçu à Pyongyang le 9 septembre dernier, où il assistait aux célébrations des 70 ans de l'existence de la Corée du Nord communiste. C'est l'auteur et chroniqueur Yann Moix, qui a emmené Gérard Depardieu – qui fête lui aussi ses 70 ans en décembre 2018 – à Pyongyang pour y tourner un documentaire. Un film sur «deux monstres sacrés» et «opaques» (Gérard Depardieu et la Corée du Nord), a argumenté Yann Moix sur France Inter ce 21 septembre, cité par l'AFP. Le vaste monde est parfois tout petit...

Lire aussi : Yann Moix va donner des cours à l'Université Kim Il-sung de Pyongyang en Corée du Nord

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter