70 ans de la Corée du Nord : défilé militaire sans missiles balistiques (mais avec Gérard Depardieu)

70 ans de la Corée du Nord : défilé militaire sans missiles balistiques (mais avec Gérard Depardieu)© Danish Siddiqui Source: Reuters
Défilé militaire du 9 septembre 2018 à Pyongyang.

Pyongyang célèbre ce 9 septembre le 70e anniversaire de la création de la République populaire démocratique de Corée avec un impressionnant défilé militaire dont étaient toutefois absents les fameux missiles Hwasong-14 et 15.

Ce 9 septembre, la Corée du Nord organise un impressionnant défilé militaire afin de commémorer les 70 ans de sa fondation, dans un contexte de relatif dégel de ses relations diplomatiques avec l'Occident. Sur place, le comédien français Gérard Depardieu a été aperçu par plusieurs journalistes.

Après une salve de 21 coups de canon, des dizaines d'unités d'infanterie ont défilé place Kim Il-sung, certaines équipées de lunettes de vision nocturne ou de lance-grenades RPG, sous le regard de Kim Jung-un, petit-fils du fondateur de la Corée du Nord et troisième de la dynastie régnante. Li Zhanshu, l'un des sept membres du comité permanent du politburo du Parti communiste chinois, était assis à son côté à la tribune.

Des transports de troupes blindés, des lance-roquettes multiples et les chars ont suivi, survolés par des biplans formant le chiffre 70. Des chasseurs expulsant des fumées rouges, blanches et bleues, couleurs du drapeau nord-coréen, sont passés au dessus de la tour du Juche, monument à la gloire de la philosophie politique de Kim Il-sung.

Puis, sont venus les missiles, point d'orgue traditionnel des défilés. Mais seuls ont été montrés des engins de courte portée, le Kumsong-3, missile de croisière antinavire et le Pongae-5, un engin sol-air. Il n'y avait aucun signe des Hwasong-14 et 15, missiles capables d'atteindre le territoire continental des Etats-Unis et qui changèrent la donne stratégique lorsqu'ils furent testés l'année dernière.

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a été proclamée le 9 septembre 1948, trois ans après la division de la péninsule par Washington et Moscou aux derniers jours de la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi : La Corée du Nord accuse les Etats-Unis de préparer «un complot criminel» contre Pyongyang

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»