Syrie : selon la défense russe, deux F-15 américains auraient bombardé Deir ez-Zor au phosphore

Syrie : selon la défense russe, deux F-15 américains auraient bombardé Deir ez-Zor au phosphore© EMMANUEL DUNAND Source: AFP
Un avion américain de type F-15 (image d'illustration).

Selon le général russe Vladimir Savtchenko, deux avions américains de type F-15 auraient procédé à des frappes aériennes au phosphore blanc dans le gouvernorat syrien de Deir ez-Zor, provoquant d'importants foyers d'incendie.

«Deux avions F-15 américains ont mené des bombardements le 8 septembre visant la localité de Hajin, dans la région de Deir ez-Zor, avec l'utilisation de munitions incendiaires au phosphore», a fait savoir ce 9 septembre dans un communiqué le général de l'armée russe Vladimir Savtchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Ces frappes ont causé de puissants incendies. Nous vérifions les informations concernant d'éventuels morts et blessés», a-t-il par ailleurs ajouté.

Selon les informations de l'agence Reuters, un porte-parole du Pentagone a nié que des avions de combat américains aient mené ce bombardement au phosphore : «A l'heure actuelle, nous n'avons reçu aucun rapport mentionnant l'utilisation de phosphore», a déclaré le commandant Sean Robertson, qui a précisé : «Aucune unité militaire présente dans cette zone n'est même équipée de ce type de munition au phosphore.»

L’utilisation de munitions contenant du phosphore blanc est prohibée par le protocole additionnel de la Convention de Genève de 1949.

Ce n'est pas la première fois que la coalition internationale, dirigée par les Etats-Unis, est accusée de mener des opérations de ce type en Syrie. En août dernier, le gouvernement syrien avait accusé la coalition internationale d'avoir à nouveau fait usage de bombes au phosphore blanc contre un hôpital à Raqqa et d'avoir bombardé des quartiers résidentiels, en «violation flagrante du droit international». 

Lire aussi : La Syrie demande à l'ONU de condamner les «crimes barbares» de la coalition

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter