L'acteur Steven Seagal obtient une place au ministère russe des Affaires étrangères

L'acteur Steven Seagal obtient une place au ministère russe des Affaires étrangères© Sputnik/Kremlin/Alexei Druzhinin via REUTERS Source: Reuters
Vladimir Poutine et Steven Seagal lors d'une réunion au Kremlin, à Moscou, en novembre 2016 (image d'illustration).

Le célèbre acteur américain Steven Seagal, qui a acquis la nationalité russe en 2016, s'est vu attribuer une place d'envoyé spécial du ministère russe des Affaires étrangères, chargé des liens humanitaires entre les Etats-Unis et la Russie.

Steven Seagal, acteur américain ayant obtenu la nationalité russe en novembre 2016, s'est trouvé une nouvelle carrière. La diplomatie russe a annoncé ce 4 août l'avoir désigné émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé des liens humanitaires russo-américains.

Sur son compte Facebook, le ministère russe des Affaires étrangères explique le futur rôle de l'acteur, qui devrait consister à «assister au développement des relations russo-américaines dans le domaine humanitaire, y compris la coopération dans le domaine de la culture et de l'art». Un poste similaire à celui d'«ambassadeur de bonne volonté de l'ONU», précise le ministère. Il n'est cependant prévu aucune rémunération. 

Et la diplomatie russe de conclure sa publication Facebook : «C'est le genre de cas où la diplomatie du peuple rencontre la diplomatie traditionnelle».

A l'annonce de sa nomination, l'acteur de 66 ans s'est dit honoré de pouvoir travailler à l'amélioration des relations russo-américaines : «J'ai toujours essayé de faire tout mon possible pour faire en sorte que les relations russo-américaines s'améliorent. J'y travaillais sans avoir un statut officiel et maintenant c'est pour moi un grand honneur de pouvoir faire la même chose officiellement.»

L'ancien acteur de Hollywood Steven Seagal, célèbre notamment pour ses films Piège en haute mer (1992), Terrain miné (1994) ou encore Piège à grande vitesse (1995) s'était vu remettre un passeport russe par le président Vladimir Poutine fin novembre 2016, après avoir obtenu la nationalité russe au début du même mois.

Lire aussi : Selon Steven Seagal, Poutine est un champion de la lutte antiterroriste et «un grand fan d'Israël»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter