Gaza : Israël intercepte un second bateau de militants anti-blocus

- Avec AFP

Gaza : Israël intercepte un second bateau de militants anti-blocus© Mohammed Salem Source: Reuters
Une flotille de bateaux tentant de percer le blocus israélien sur Gaza, le 29 mai 2018 (image d'illustration).

Pour la deuxième fois en moins d'une semaine, la marine israélienne a arraisonné un navire tentant de percer le blocus que subit la bande de Gaza. Selon l'armée israélienne, l'embarcation transportait 12 personnes et battait pavillon suédois.

La marine israélienne a fait savoir ce 4 août avoir intercepté un bateau au large de la bande de Gaza, le second en moins d'une semaine avec à son bord des militants dénonçant le blocus imposé par l'Etat hébreu à cette enclave palestinienne depuis plus d'une décennie.

Selon l'armée israélienne, l'embarcation transportant 12 personnes et battant pavillon suédois a été «interceptée conformément au droit international» et acheminée vers le port d'Ashdod, dans le sud d'Israël. Le bateau baptisé «liberté pour Gaza» a «violé le blocus naval légal imposé à la bande de Gaza», a ajouté l'armée, précisant que les passagers avaient été emmenés pour être interrogés.

La marine israélienne avait déjà arraisonné dimanche le bateau «Awda» («Retour», en arabe) qui battait pavillon norvégien avec 22 personnes à bord. Depuis plus de dix ans, la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, étouffe sous un strict blocus israélien. Les habitants de l'enclave souffrent notamment de coupures d'électricité provoquées par la suspension des livraisons de fioul.

Selon l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), environ 80% de ses quelque deux millions d'habitants sont tributaires d'une aide. Depuis le 30 mars, des Palestiniens manifestent régulièrement dans le secteur frontalier entre la bande de Gaza et Israël pour dénoncer notamment le blocus israélien. L'ONU a appelé Israël à lever les restrictions qui affectent les hôpitaux ainsi que le réseau de distribution et d'assainissement de l'eau. Cependant, l'Etat hébreu a de nouveau bloqué ce 2 août l'approvisionnement en carburant de la bande de Gaza en réponse aux cerfs-volants incendiaires lancés depuis ce territoire palestinien.

Lire aussi : Grande marche du retour : au moins un mort et plus de 200 blessés à Gaza

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter