L'OMS classe l'addiction aux jeux vidéos dans la liste des pathologies

L'OMS classe l'addiction aux jeux vidéos dans la liste des pathologies© MEHDI FEDOUACH Source: AFP
Des joueurs de jeux vidéo s'affrontent au Palais des Congrès de Bordeaux lors d'un tournoi international, le 2 juillet 2017 (Image d'illustration)

L’addiction aux jeux vidéo fait désormais partie de la liste internationale des pathologies reconnues par l’Organisation mondiale de la santé. Elle avait annoncé en janvier son projet de reconnaître cette maladie; malgré l’opposition des éditeurs.

Utilisation frénétique de la manette pendant des heures ou encore hurlements, ces troubles du comportement provoqués par une consommation excessive des jeux vidéo ont été intégrés ce 18 juin à la 11e version de la Classification internationale des maladies (CIM-11) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). «Après avoir consulté des experts dans le monde entier, et examiné la littérature de manière exhaustive, nous avons décidé que ce trouble devait être ajouté [à la liste]», a déclaré le directeur du département de la Santé mentale et des Toxicomanies de l'OMS, Shekhar Saxena.

Selon lui, le nouvel entrant dans la liste est «un comportement lié à la pratique des jeux vidéo ou des jeux numériques, qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d'autres centres d'intérêt et activités quotidiennes, et par la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables».

«Nous pensons que l'inclusion de ce trouble dans la CIM-11 […] permettra aux pays d’être mieux préparés à identifier ce problème et de fournir des méthodes de traitement préventif», a-t-il ajouté.

Si la communauté scientifique demeure toujours divisée sur l’existence d’un trouble du comportement lié à la dépendance aux jeux vidéo, les éditeurs sont vent debout contre une décision qui risque d’impacter négativement leur activité commerciale. Ces derniers avaient appelé dans un communiqué en mars dernier l’OMS à revenir sur sa décision de classer l'addiction aux jeux vidéo comme une pathologie.

Lire aussi : Call of Duty en cuisine : quand une imitation du jeu de tir culte choque la toile (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter