Nigéria et Cameroun, main dans la main pour lutter contre Boko Haram

Le président nigérian Muhammadu Buhari et son homologue camerounais Paul Biya, le 29 juillet 2015.© Capture d'écran réalisée sur le site de RFI
Le président nigérian Muhammadu Buhari et son homologue camerounais Paul Biya, le 29 juillet 2015.

Les deux pays ont décidé de renforcer leur coopération, sécuritaire et de surveillance, afin de combattre les insurgés islamistes de Boko Haram, qui ensanglantent la région depuis des mois maintenant.

«[Les présidents nigérian et camerounais] ont exprimé leur détermination commune à éradiquer Boko Haram et dans cette optique, ont convenu, entre autres, d'intensifier l’échange de renseignements entre les services de sécurité des deux pays», peut-on lire dans le communiqué conjoint mis à disposition de la presse jeudi 30 juillet. Muhammadu Buhari et Paul Biya «se sont engagés à renforcer la coopération sécuritaire tout le long de leurs frontières communes». 

En savoir plus : Boko Haram égorge 10 pêcheurs au Nigéria

Cette visite express de 24 heures du président nigérian à Yaoundé, en présence également des présidents du Niger et du Tchad, a par ailleurs été l'occasion pour les deux hommes de réaffirmer le déploiement, promis initialement pour le 30 juillet, d'une force militaire multinationale chargée de combattre Boko Haram. Elle devrait être composée de 8700 hommes et son siège sera basé à N'Djamena (Tchad), ont assuré les deux présidents.

Le Cameroun et le Nigéria ont été durement touchés ces dernières semaines par une série d'attentats menées par les terroristes de Boko Haram. Des dizaines de personnes ont ainsi perdu la vie dans des attaques à la bombe ou au couteau depuis le début du mois de juillet.

En savoir plus : Un double attentat fait 13 victimes au Cameroun

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales