L'armée syrienne affirme avoir intercepté deux missiles israéliens près de Damas

L'armée syrienne affirme avoir intercepté deux missiles israéliens près de Damas© Amir Cohen / Reuters
Illustration : un F-16 israélien

Peu après l'annonce du retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien, salué par Tel-Aviv, Israël aurait pris pour cible des positions militaires en Syrie. Deux missiles auraient été interceptés sans faire de victimes.

Une position de l'armée syrienne dans la zone de Al-Kiswah, dans le Sud de Damas, a été visée par une frappe israélienne, selon l'agence de presse publique syrienne Sana le 8 mai.

Toutefois, le système de défense anti-aérienne syrien a détruit les deux missiles, qui n'ont pas fait de victimes d'après un commandant. 

Israël n'a pas fait de commentaires pour l'heure, mais peu avant la frappe, Tsahal, évoquant des «activités inhabituelles» iraniennes en Syrie, était en état d'alerte.

L'information fournie par l'agence de presse syrienne survient quelques instants après l'annonce du retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien par Donald Trump. Cette dernière a été saluée par Tel-Aviv ou encore Riyad, mais dénoncée par Téhéran, Damas ou encore Moscou.

Lire aussi : Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire iranien

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter