«Les Français ont massacré cinq millions de musulmans en Algérie», accuse Erdogan

«Les Français ont massacré cinq millions de musulmans en Algérie», accuse Erdogan© RYAD KRAMDI Source: AFP
Le président turc Recep Tayyip Erdogan prononce un discours lors d'un forum économique dans la capitale algérienne, Alger, le 27 février 2018

Alors qu’il dénonçait au cours d’un discours la situation sécuritaire au Proche-Orient, le président turc a étayé son propos avec une référence historique douteuse, accusant la France d'avoir massacré cinq millions de musulmans en Algérie.

Recep Tayyip Erdogan a de nouveau accusé la France d’avoir commis des exactions de masse lors de la guerre d'Algérie. «Les Français ont massacré cinq millions de musulmans en Algérie. Ils ont commis également un massacre énorme en Libye. Mais le monde s’est tu», s’est-il indigné lors d'une allocution à Istanbul le 7 mai, comme le rapporte la chaîne publique turque TRT.

Le président turc a formulé cette accusation alors qu’il déplorait la situation actuelle dans les territoires palestiniens. «La question de la Palestine et de Jérusalem n'est pas seulement la cause d'une nation, d'une région ou d'une ville. Les Palestiniens qui ont subi l'oppression, les massacres et les injustices sont devenus un symbole pour tous les peuples opprimés du monde», a-t-il dénoncé.

Partant de ce sujet, il a estimé que l’ONU ne pouvait relever les grands défis mondiaux dans sa forme actuelle : «Un système qui laisse au profit, voire même à la volonté de cinq pays, la sécurité de tous les pays du monde, ne peut être durable. Il faut dorénavant que l’ONU soit réformé.»

Ce n'est pas la première fois que Recep Tayyip Erdogan accuse la France à propos de son passé colonial. En 2011, alors qu'il occupait le poste de Premier ministre, il avait accusé l'armée française d'avoir commis un génocide en Algérie. L'accusation intervenait alors au lendemain du vote par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi pénalisant la contestation de tout génocide, dont celui perpétré par les Turcs contre les Arméniens en 1915.

Encore aujourd'hui l'objet de débat, le nombre d'Algériens morts durant la guerre d’indépendance serait d’environ 400 000 selon les historiens français contre 1,5 millions selon les autorités algériennes.

Lire aussi : Les victimes non-françaises de la guerre d’Algérie pourront être indemnisées

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»