Manifestations de l'opposition en Russie, Navalny arrêté à un rassemblement non-autorisé à Moscou

Manifestations de l'opposition en Russie, Navalny arrêté à un rassemblement non-autorisé à Moscou© Kirill Kudryavtsev Source: AFP
Des opposants au pouvoir lors d'une manifestation non-autorisée à Moscou, le 5 mai

Des partisans de Alexeï Navalny se sont rassemblés dans plusieurs manifestations antigouvernementales organisées à travers la Russie, qui n'avaient pas été autorisées par les autorités. L'opposant russe a été arrêté à l'une d'elle dans la capitale.

Des milliers de manifestants se sont rassemblés dans de nombreuses villes de Russie le 5 mai à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny, à deux jours de l'investiture de Vladimir Poutine, large vainqueur de la présidentielle, pour un quatrième mandat.

Manifestations de l'opposition en Russie, Navalny arrêté à un rassemblement non-autorisé à Moscou© Kirill Kudryavtsev Source: AFP

Ils étaient 1 500 à Moscou, selon les chiffres donnés par la police dans un communiqué. Ces rassemblements n'ayant pas été autorisés par les autorités, les forces de l'ordre ont procédé à de nombreuses arrestations, dont celle d'Alexeï Navalny lui-même. L'ONG OVD-Info avance le chiffre d'un millier d'arrestations administratives pour participation à une manifestation non-autorisée, à travers le pays.

Manifestations de l'opposition en Russie, Navalny arrêté à un rassemblement non-autorisé à Moscou© Kirill Kudryavtsev Source: AFP

A Moscou, des échauffourées ont eu lieu entre partisans de l'opposition et militants pro-Poutine.

Auteur: RT France

Plusieurs jours avant la manifestation, le bureau du procureur de Moscou, cité par l'agence Tass, avait affirmé avoir proposé plusieurs lieux pour des manifestations aux organisateurs. Mais selon cette source, toutes les options ont été rejetées.

Le 30 décembre 2017, la Cour suprême russe avait rejeté l'appel d'Alexeï Navalny, confirmant l'interdiction qui lui a été faite par la Commission électorale de se présenter à l'élection présidentielle qui s'est tenue en mars, en raison de son casier judiciaire.

Lire aussi : Poutine sur l’opposition en Russie : «La majorité des Russes ne veulent pas d'un Maïdan»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter