Une voiture piégée tue un policier en Egypte, à quelques jours de la présidentielle

Une voiture piégée tue un policier en Egypte, à quelques jours de la présidentielle Source: Reuters
Un attentat a fait un mort à Alexandrie

Une voiture piégée a explosé à Alexandrie, seconde ville d'Egypte. Un policier est mort et trois autres sont blessés selon un bilan provisoire. L'attaque a eu lieu alors que les Egyptiens doivent élire leur président dans deux jours.

Une voiture piégée a explosé à Alexandrie, seconde ville d'Egypte, le 24 mars dans la matinée. Un policier a perdu la vie et trois autres ont été blessés, selon les chiffres communiqués par plusieurs sources médicales et sécuritaires à l'agence de presse Reuters.

L'explosion a eu lieu près de l'hôtel Tolip, à proximité du front de mer. Le ministère de l'Intérieur égyptien a annoncé que la cible de cette attaque était le directeur de la sécurité d'Alexandrie, le général Mostafa el-Nemr. Les médias locaux ont relayé plusieurs images prises après l'explosion du véhicule. Un périmètre de sécurité a rapidement été établi autour du lieu de l'explosion.

Cette attaque survient alors que 50 millions d'Egyptiens sont appelés aux urnes à partir du 26 mars pour élire leur président. Le résultat du scrutin ne laisse que peu de doute : le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi devrait être réélu sans grande surprise. Il a fait de la lutte contre le terrorisme l'une de ses priorités, quitte à s'attirer de très nombreuses critiques quant aux méthodes employées pour ce faire.

Depuis 2013, les forces de sécurité affrontent plusieurs groupes extrémistes, dont la branche locale de l'Etat islamique, en particulier dans le Sinaï, qui ciblent la police, l'armée mais aussi la communauté chrétienne copte, qui constitue près de 10% de la population égyptienne. Le 29 décembre dernier, neuf personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans l'attaque contre l'église Saint Mina à Helouane, dans la banlieue sud du Caire. 

En octobre 2015, 224 personnes ont été tuées dans un attentat, revendiqué par Daesh, contre un avion russe au départ de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, dans le Sinaï. En novembre 2017, une attaque contre une mosquée dans le nord de la péninsule a fait plus de 300 morts. Cet attentat, le plus meurtrier de l'histoire récente de l'Egypte, n'a pas été revendiqué, mais l'Etat islamique a été fortement soupçonné.

Lire aussi : Egypte : la chasse aux «fake news» tourne à la censure des médias étrangers avant la présidentielle

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»