En riposte aux sanctions des Etats-Unis, Moscou va allonger sa «liste noire» de citoyens américains

En riposte aux sanctions des Etats-Unis, Moscou va allonger sa «liste noire» de citoyens américains© Fabrice Coffrini Source: Reuters
Le vice-ministre des affaires étrangères Sergueï Riabkov en 2013.

En réponse à l'annonce des Etats-Unis le 15 mars de nouvelles sanctions visant 19 Russes «en rapport avec internet», Moscou a averti que la Russie allait étoffer sa «liste noire» des personnalités américaines.

Moscou va répliquer aux sanctions annoncées jeudi par Washington en allongeant sa «liste noire» de citoyens américains, rapporte le 16 mars l'agence de presse Ria Novosti citant le vice-ministre des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

«Depuis toujours, nous avons appliqué un principe de parité en ce qui concerne le nombre de personnes qui figurent sur les listes de sanctions. Nous allons donc allonger notre "liste noire" avec un autre groupe d'Américains», a déclaré Sergueï Riabkov. 

«Nous faisons cela à cause de l'entêtement politique des Américains et de leur manque de pragmatisme. D'autres sanctions de notre part sont envisageables et nous les évaluerons en accord avec nos intérêts. Nous prenons évidemment en compte la nécessité de ne pas fermer totalement le dialogue qui nous permettrait au moins de débuter un processus de stabilisation de nos relations bilatérales avec Washington, vu que beaucoup de choses reposent sur elles dans le monde moderne», a-t-il ajouté.

Alors que l'affaire Skripal entraîne un conflit diplomatique entre plusieurs pays d'Europe et la Russie, le Trésor américain a annoncé ce 15 mars de nouvelles sanctions «en rapport avec internet» contre Moscou. Selon un responsable américain, 5 entités et 19 individus sont visés par ces sanctions. «[Nous répondons] aux activités pernicieuses de la Russie, y compris leur tentative d'interférence dans les élections américaines», a fait savoir le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin. Dans un communiqué, le Trésor a accusé des pirates informatiques russes d'avoir conduit plusieurs attaques sur des infrastructures américaines, notamment dans les secteurs de l'énergie ou de l'eau depuis mars 2016. 

Lire aussi : Poutine «extrêmement préoccupé» par l'attitude «destructrice et provocante» de Londres

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter