Les Etats-Unis annoncent de nouvelles sanctions contre la Russie

Les Etats-Unis annoncent de nouvelles sanctions contre la Russie© POOL Source: Reuters
Dans les bureaux du Trésor américain. (image d'illustration)

Le Trésor américain annonce l'élargissement des sanctions américaines contre la Russie. Celles-ci ciblent plusieurs individus et acteurs du numérique.

Le Trésor américain a annoncé ce 15 mars de nouvelles sanctions «en rapport avec internet» contre la Russie. Selon un responsable américain cité par l'AFP, 5 entités et 19 individus sont visés par ces sanctions. «[Nous répondons] aux activités pernicieuses de la Russie, y compris leur tentative d'interférence dans les élections américaines», a fait savoir le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Dans un communiqué, le Trésor a accusé des pirates informatiques russes d'avoir conduit plusieurs attaques sur des infrastructures américaines, notamment dans les secteurs de l'énergie ou de l'eau depuis mars 2016. Washington s'appuie également sur l'usage d'un agent innervant au Royaume-Uni pour justifier cette décision. Attribuant la responsabilité de l'empoisonnement d'un ancien agent russe à la Russie, les Etats-Unis estiment que cet incident démontre le «comportement imprudent et irresponsable du gouvernement russe», alors que l'affaire Skripal est à l'origine d'une crise diplomatique entre Londres et Moscou.

Le Trésor américain précise en outre qu'il continuera à faire pression sur la Russie en réaction à ce qu'il dénonce comme une «déstabilisation de l'Ukraine, une occupation de la Crimée, une corruption endémique et une violation des droits de l'homme».

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a annoncé de son côté que Moscou préparait des mesures de rétorsion en réponse à ces nouvelles sanctions, précisant qu'il prenait toutefois la nouvelle «avec calme».

Lire aussi : EN CONTINU : Crise diplomatique entre le Royaume-Uni et la Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.