Les Allemands vont-ils devoir modifier leur hymne national pour le rendre plus inclusif ?

Les Allemands vont-ils devoir modifier leur hymne national pour le rendre plus inclusif ?© Tobias Schwarz Source: Reuters
Des supporters de football chantent leur hymne national dans un stade, illustration

Un commissaire du ministère allemand de la Famille propose de modifier l'hymne national afin d'y faire disparaître toute notion de genre. Une initiative qui sera difficile à imposer, au vu de la réaction de certains responsables politiques.

Pour la journée de la femme prévue le 8 mars, Kristin Rose-Moehring, commissaire allemand à l'égalité du ministère de la Famille a eu une idée. Citée par le journal Der Tagesspiegel du 4 mars, elle a envoyé un courrier à tous les employés de son ministère : «Pourquoi ne pas modifier notre hymne national ? Cela ne peut pas faire de mal, si ? Et ça coïncide si bien avec le projet de notre nouveau ministère fédéral de l'Intérieur, de la Construction et de la Patrie.»

«Fraternité», «patrie»... des termes trop masculinistes ?

S'appuyant sur les exemples de l'Autriche et du Canada qui ont décidé de modifier leurs hymnes pour les rendre plus inclusifs, Kristin Rose-Moehring propose concrètement de retirer toutes les références au genre masculin dans le Deutschlandlied allemand, l'hymne national d'outre-Rhin. Ainsi, l'Allemagne qui y est nommée Vaterland (c'est-à-dire «patrie» ou «pays des pères» en français) serait rebaptisée Heimatland (le «foyer de la nation» en français) dans le chant national. Le mot «fraternellement» (brüderlich en allemand) est mentionné par deux fois et pourrait ainsi être remplacé par «avec courage», selon les préconisations du commissaire.

Certains responsables politiques ont estimé que le moment n'était peut-être pas parfaitement choisi pour modifier le patrimoine moral du pays. «Il y a sûrement des sujets plus brûlants pour les femmes que celui de changer l'hymne national», a ainsi jugé Julia Klockner, présidente du CDU pour la région Rhénanie-Palatinat sur Twitter :

Götz Frömming du parti anti-immigration et eurosceptique AfD a estimé que cette proposition était «présomptueuse et ignorante» et a ajouté sur Twitter : «On ne pas se permettre de modifier de la poésie comme ça.»

L'hymne allemand a été écrit par le poète August Heinrich Hoffmann von Fallersleben et adopté en 1922. Au gré des changements de gouvernements et de la guerre, sa teneur a évolué plusieurs fois depuis lors.

Lire aussi : «Mankind» ou «peoplekind» ? Justin Trudeau démontre son féminisme en corrigeant une femme (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter