Premières images de l'épave de l'avion russe qui s'est écrasé près de Moscou (VIDEO)

Premières images de l'épave de l'avion russe qui s'est écrasé près de Moscou (VIDEO)© Capture d'écran vidéo RT
Morceaux de la carlingue d'un avion de la compagnie Saratov Airlines qui s'est écrasé peu de temps après son décollage de l'aéroport de Domodedovo à Moscou, le 11 février.

Le 11 février, un avion de la compagnie Saratov Airlines s’est écrasé juste après son décollage de l’aéroport moscovite de Domodedovo tuant les 71 personnes à bord. Des images de l’appareil ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux.

Les premières images de l’avion de ligne Antovov An-148 qui s’est écrasé le 11 février près du village d'Argunovo dans la banlieue de Moscou, ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux. On y voit notamment des morceaux de la carlingue dispersés dans la neige.

En partance pour la ville d’Orsk dans l’Oural, l’appareil qui transportait 65 passagers et six membres d’équipage, avait décollé de l’aéroport moscovite de Domodedovo. Aucune des personnes à bord n'a survécu au drame. Si pour l'heure aucune thèse n'a été avancée par les autorités pour expliquer les causes de ce crash, elles ont néanmoins annoncé avoir ouvert une enquête criminelle. 

Lire aussi : Le moment du crash du vol 6W703 près de Moscou capturé par une caméra (VIDEO)

Sur d'autres images, on peut voir les secours s'approcher du site où s'est produit le crash afin de récupérer les corps des victimes.  

Selon le ministère russe des Situations d'urgence (Emercom), plus de 150 secouristes et un hélicoptère militaire Mi-8 ont été mobilisés. Toujours selon cette même source, deux corps sans vie ont été retrouvés.

Lire aussi : Un avion de ligne russe s'est écrasé après avoir décollé de Moscou, 71 victimes, aucun survivant

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter