Un avion de ligne russe s'est écrasé après avoir décollé de Moscou, 71 victimes, aucun survivant

Un avion de ligne russe s'est écrasé après avoir décollé de Moscou, 71 victimes, aucun survivant© Vitaly Ankov Source: Sputnik

Un avion de Saratov Airlines s'est écrasé en Russie deux minutes après avoir décollé de Moscou, le 11 février. 71 personnes sont décédées. Les causes de l'accident sont indéterminées pour le moment, une enquête criminelle est ouverte.

Selon les services d'urgence russes, un appareil Antonov An-148 de la compagnie Saratov Airlines, transportant 65 passagers et six membres d'équipage, a disparu des radars deux minutes après son décollage depuis l'aéroport de Domodedovo à Moscou, alors qu'il se prenait la direction de la ville d'Orsk dans l'Oural, près de la frontière russo-kazakhe.

Les services d'urgence cités par l'agence de presse russe Tass ont déclaré que l'épave avait été retrouvée en banlieue de Moscou et qu'il n'y avait aucun survivant, ce qu'a confirmé le parquet. Le président russe, Vladimir Poutine, a exprimé ses condoléances aux familles des victimes.

Lire aussi : Le moment du crash du vol 6W703 près de Moscou capturé par une caméra (VIDEO)

«Beaucoup de fragments de corps», une enquête criminelle ouverte

Les causes de l'accident sont pour le moment indéterminées, mais les autorités ont annoncé qu'une enquête criminelle avait été ouverte.

Des premières images des lieux du drame montrent les débris de l'appareil, de la couleur orange de Saratov Airlines, disséminés dans des champs enneigés. «A l'heure actuelle, les sauveteurs ont réussi à arriver sur le lieu du crash. Il y a beaucoup de corps et de fragments de corps», a déclaré une source à l'agence Interfax.

«L'avion se serait écrasé près du village d'Argounovo [district de Ramensky, près de Moscou]», a précisé une autre source des services d'urgence citée par l'agence Interfax, et d'ajouter : «L'équipe et les passagers n'avaient aucune chance de s'en sortir.» 

Le ministère russe des Services d'urgence a précisé qu'il vérifiait actuellement les informations relatives au crash du vol 6W703. Le ministre des Transports Maxim Sokolov a annoncé qu'il allait se rendre sur place.

«Plus de 150 personnes et environ 20 véhicules de secours se sont rendus sur le lieu du crash», a précisé dans un communiqué le ministère des Services d'urgence.

Déjà cinq accidents avec ce type d'appareil

Avion biréacteur fabriqué par le constructeur ukrainien Antonov, l'An-148 avait réalisé son premier vol en 2004.

L'appareil qui s'est écrasé le 11 février avait été mis en service en 2010 et avait été utilisé par la compagnie Rossiya, avant d'être repris par Saratov Airlines en 2017. Il s'agissait donc d'un appareil récent.

Ce court-courrier peut transporter jusqu'à 80 passagers sur une distance de 3 600 kilomètres. Selon l'agence AFP, depuis le début de son exploitation, ce modèle d'avion a connu au moins cinq incidents impliquant le train d'atterrissage, le système électrique et le système de guidage.

Selon les agences, des témoins ont vu l'appareil en flammes tomber dans le village d'Argounovo. Les restes de la carlingue de l'appareil ont été disséminés sur un large périmètre autour du lieu du crash, d'après Interfax.

Lire aussi : Crash mortel en Sibérie : un témoin filme l'instant où l'avion s'écrase (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.